Le salaire d'un pilote de ligne : Ce que vous pouvez attendre

pilote-ligne

Être aux commandes d’un Airbus A380 ou d’un Boeing 777 est sans aucun doute un rêve pour beaucoup. Et en plus de la passion et des compétences requises pour piloter ces géants des airs, les pilotes de ligne bénéficient également d’une rémunération attractive. Discutons ensemble du salaire d’un pilote de ligne et des facteurs qui peuvent influencer cette rémunération.

Les différents types de pilotes de ligne

Pour aborder le sujet du salaire d’un pilote de ligne, il est important de choisir la bonne catégorie : celui-ci peut varier en fonction de plusieurs éléments tels que le type d’aéronefs volés et le temps passé dans l’entreprise.

Les copilotes (officiers pilotes de ligne)

Il existe deux postes principaux dans le cockpit : celui du copilote et celui du commandant de bord. Un copilote, aussi appelé officier pilote de ligne ou OPL, est un premier officier ayant moins d’expérience que le commandant de bord. Son rôle est crucial au sein de l’équipage, car il assiste pleinement le commandant de bord pendant toutes les phases du vol. En termes de rémunération, le copilote perçoit généralement un salaire inférieur à celui du commandant de bord.

Vous aimerez aussi :  Classement des meilleurs Bac Pro en fonction des salaires

Les commandants de bord (senior pilotes)

En comparaison, le poste de commandant de bord, également appelé senior pilote, correspond à la position la plus élevée dans le cockpit. C’est à lui que revient la décision finale en cas de situation imprévue ou d’urgence. Bien entendu, cela s’accompagne d’une plus grande responsabilité et donc d’un salaire plus important.

Les facteurs qui influencent le salaire d’un pilote de ligne

Plusieurs éléments peuvent avoir un impact sur le montant du salaire d’un pilote de ligne :

  • Le type d’avion : La taille et la complexité de l’aéronef peuvent influencer la rémunération. Les pilotes volant sur des avions plus grands et complexes, comme les long-courriers, gagnent généralement davantage que ceux qui travaillent sur des avions régionaux ou courts-courriers.
  • L’ancienneté : Comme pour de nombreuses professions, un pilote de ligne verra son salaire évoluer avec le temps et la progression de sa carrière. Plus un pilote possède d’expérience, plus il peut prétendre à un salaire élevé.
  • La compagnie aérienne : Les salaires varient aussi selon l’entreprise pour laquelle travaille le pilote. Il existe des variations notables entre les différentes compagnies, notamment les low cost et les compagnies nationales.

Quelques chiffres sur le salaire d’un pilote de ligne

Pour donner une idée précise des sommes en jeu, nous vous proposons quelques chiffres qui concernent le salaire moyen d’un pilote de ligne en France, aussi bien pour les commandants de bord que pour les copilotes :

Le salaire brut moyen des copilotes (officiers pilotes de ligne)

  • Salaire débutant : environ 3 000 à 4 000€
  • Salaire avec expérience (5 à 10 ans) : entre 4 000 et 6 000€
  • Salaire expérimenté (plus de 10 ans) : jusqu’à 8 000€
Vous aimerez aussi :  15 métiers de l'aéroport bien rémunérés et en demande en 2024

Le salaire brut moyen des commandants de bord (senior pilotes)

  • Salaire débutant : environ 6 000 à 7 000€
  • Salaire avec expérience (5 à 10 ans) : entre 8 000 et 12 000€
  • Salaire expérimenté (plus de 10 ans) : jusqu’à 15 000€ voire davantage selon la compagnie

Ces chiffres sont à prendre avec précaution car ils peuvent varier selon les différents éléments mentionnés précédemment et selon la conjoncture du secteur aérien. Ils donnent néanmoins un bon aperçu de ce à quoi un pilote de ligne peut s’attendre.

Comment améliorer son salaire en tant que pilote de ligne ?

Si vous envisagez une carrière dans l’aviation en tant que pilote de ligne, plusieurs actions peuvent être entreprises pour faire progresser votre rémunération :

  1. Acquérir des diplômes et licences : en plus d’une solide formation théorique, il est essentiel de passer les examens nécessaires pour obtenir les licences adéquates. Plus vous posséderez de qualifications, meilleures seront vos chances d’obtenir un poste bien rémunéré.
  2. Gagner en expérience : comme mentionné plus tôt, l’ancienneté joue toujours en faveur du salaire. Pour cela, n’hésitez pas à saisir toutes les opportunités qui s’offrent à vous en termes de missions et de vols diversifiés.
  3. Cibler les compagnies les mieux rémunératrices : informez-vous sur les différentes compagnies aériennes et postulez dans celles qui offrent les meilleures conditions salariales.
  4. Favoriser les avions long-courriers : si possible, orientez-vous vers le pilotage d’aéronefs long-courriers, car ces derniers sont souvent associés à une meilleure rémunération.

En somme, le salaire d’un pilote de ligne peut varier en fonction de nombreux facteurs tels que l’ancienneté, le type d’aéronef ou la compagnie aérienne. Bien qu’il soit difficile d’établir une moyenne exacte, il reste indéniable que la profession offre une rémunération attractive pour ceux qui parviennent à décrocher le poste tant convoité de copilote ou de commandant de bord.

Laisser un commentaire