Video source missing

Volker Finke : « Jouer le Brésil sera un bonus »

Volker Finke : « Jouer le Brésil sera un bonus »

Le sélectionneur national est à Florianópolis au Brésil où il participe, avec ses autres collègues, à un séminaire FIFA pour les sélections qui évolueront lors du Mondial 2014. S’adressant à des confrères, il a confirmé que la délégation du Cameroun arriver au Brésil six jours avant son le coup d’envoi de la coupe du monde. Questionné sur l’appréhension du match contre le Brésil, le technicien allemand a minimisé les attentes, se contentant de déclarer que le Cameroun devra se concentrer sur ses deux premiers matchs s’il souhaite passer au deuxième tour.

 

« Nous nous devons d’abord de penser au Mexique, puis à la Croatie. Le match contre le Brésil devrait être pour nous un bonus. Ce sera un match très émotif. Je pense que les joueurs auront beaucoup de motivation contre le Brésil, mais le coefficient de difficulté sera aussi très élevé« , dira t-il avant d’indiquer que la sélection auriverde est la principale favorite pour le titre mondial.

« Le Brésil, à domicile, sera la grande favorite. Mais nous sommes tranquilles. Les autres équipes de notre groupe sont aussi mieux classées que nous et sont normalement aussi des favoris pour sortir du groupe, mais nous ne prendrons pas cela comme un eexcuse. Nous allons travailler forts et nous transcender pour gagner nos matches.  »

Le Cameroun débutera ses matches contre le Mexique le 15 juin et arrivera en terre brésilienne six jours avant. Mais avant, les Lions Indomptables livreront des matches amicaux contre au moins quatre formations européennes.

« Nous arriverons six jours avant notre premier match, mais nous livrerons plusieurs matches de préparation avant en Allemagne, au Portugal, en Autriche, et contre la Macédoine par exemple. »

Le centre d’entrainement des Lions sera basé à Vitória dans l’état de Espírito Santo, une ville qui ne recevra aucun match de la coupe du monde, mais qui est idéalement située et à peu de distance de certaines autres villes choisies pour la compétition telles que São Paulo, Rio de Janeiro et Belo Horizonte. Volker Finke explique que le climat de la région a été l’élément essentiel dans son choix : « Notre centre d’entraînement est situé dans une région qui a un climat idéal, où il ne fait ni trop chaud, ni trop froid. Cela fut difficile de décider, mais il ne fallait pas que nous soyons dans une de ces régions qui ont des climats extrêmes« .

 

camernews-volker-finke

camernews-volker-finke