USA : Obama a fait son périple africain et n’a rien changé la déception est grande

13.PNG

USA : Obama a fait son périple africain et n’a rien changé la déception est grande

Le Congrès des syndicats sud-africains (CoSATU), membre de l’alliance tripartie au pouvoir au sein du gouvernement sud-africain, a appelé jeudi les travailleurs à manifester contre la visite du Président obama en Afrique du Sud. Bongani Masuku, Secrétaire du CoSATU aux rela- tions internationales, a dénoncé « le pillage brutal et sauvage des ressources naturelles, avec la collaboration des élites corrompues de différents pays » des entreprises multinationales des états-Unis et d’ailleurs. « Les politiques américaines de prolifération nucléaire et d’armement de l’espace sont néfastes à la paix, à la justice, à la démocratie et aux Droits de l’Homme» , a fait valoir le Secrétaire. « Il y a des forces spéciales des états-Unis dans différents pays, qui sont largement responsables de la déstabilisation dans de nombreux pays », a égale- ment déclaré M. Masuku, ajoutant « Le commandement américain en Afrique est considéré comme impliqué dans des relations militaires directes ou indirectes avec 54 pays d’Afrique ». Voilà un décor qui est

clairement planté mais qui ne suf- fira pas à éclabousser l’armada de la communication hollywoodienne qui va déferler sur la planète pour nous présenter la méga star mondiale et sa famille en tournée safari, sur le continent dont son géniteur est issu. Il a trop joué sur ces clichés et tout le monde en a marre. on va à Berlin, on cause bien de la paix et de la dénucléarisation, pendant qu’en sous-comité on se prépare à faire la guerre avec l’otan en Syrie. Rappelez-vous des « fameuses armes de destruction massive » que son prédécesseur Georges Bush cherchait à la torche sur l’ensemble du territoire irakien pour justifier la boucherie qui a suivie si je peux me permettre l’expression. Voilà notre bel esthète planétaire qui ne voit pas venir le piège, qui est en train de se fermer sur lui. Des « armes chimiques sont utilisées en Syrie ». on tient désormais la raison ultime qui manquait pour dégainer, pour justifier l’entrée en guerre de l’occident. Heureusement que Poutine est là, on dit qu’il ne résiste pas pour la bonne cause, qu’il vend à peu cher, son statut hyper puissance.

La vérité c’est qu’on s’en moque. Ce qu’on voit c’est qu’il résiste seul contre un front uni occidental va- t-en guerre. Les Russes ont pris le leadership diplomatique mondial parcequ’ils n’ont pas d’oublié le coût de Trafalgar qu’on leur a fait sur la Libye. Un vaste mensonge, car aucune résolution prise n’a jamais été respectée. Comme hier pour la Libye, on nous présente le désastre qui est le résultat de ce qu’on a encouragé, voir sponsorisé. Plus de 100 000 morts nous dit-on en Syrie plus des armes chimiques. y aurait-il eu autant de morts si on avait laissé la Syrie tranquille comme elle vivait avec ses forces et ses faiblesses ? Est-ce qu’on mourrait autant, avant en Syrie? Sous le régime atroce de Bachar el Assad ? Bien sûr que non. Remontons plus haut dans cet article et relisons la déclaration du syndicaliste sud-africain. Qui explique en termes simples, qui agit derrière le désordre du monde et se présente en pompier incendiaire après? C’est pour ce constat qu’on peut être amené à perdre espoir, sur les chances de l’Afrique à compter et peser sur ce vaste théâtre mondial de la prédation économique. Si la Palestine ne referme jamais ses plaies et que la RDC continue à être pillée et saignée après huit ans de présidence d’un Africain Américain à la Maison Blanche, de qui peut-on encore attendre ?

 

12.PNG

on doit désormais faire le constat d’une orientation qui s’est cristal- lisée dans la politique africaine de l’administration obama. Vers l’Afrique, le Président obama pra- tique une politique africaine de caste. Il y a des leaders africains qui peuvent approcher le roi du monde, et d’autres qui font partie de la caste des intouchables. Dans notre pays, l’Ambassadeur américain pratique lui aussi une visite sélective des prisonniers de droit commun. Il demande au Président de la République, imaginez le ni- veau vers lequel on va demander un droit de visite pour une seule personne, qui vaut certainement beaucoup plus que les autres des intouchables. et on doit se taire et ne pas faire de commentaire sur cette arrogance, sur cette violence qui nous est faite car on ne nous demande pas notre point de vue. on décide toujours d’ailleurs de faire notre bien sans nous demander  notre choix. Quand le peuple camerounais souverain choisit son Prédisent, on nous dit que nous avons été incapables de savoir ce qui aurait dû être mieux pour nous, pour notre pays. on arrive au sommet du ridicule quand les bons commerçants planétaires de la démocratie, vous font com- prendre que vous n’êtes pas encore capables de choisir un bon dirigeant pour votre pays, c’est-à-dire que vous n’avez pas conscience de ce que vous faites, quand vous mettez dans une urne un bulletin de vote.

Quand nous peuple souverain faisons un choix qui ne plait pas aux marchands planétaires de la déstabilisation démocratique, on va nous ostraciser. on va nous mettre de côté, on va nous chercher les poux sur la tête. Quand on ne peut pas critiquer le vote démocratique car il est sans bavure et massif, on va s’attaquer à l’âge du Président qui n’a pas droit de régner. Mais les Rois et les Reines existent bien dans plusieurs royaumes d’occident installés sur des trônes héréditaires incritiquables qui leur ont donné le droit au- dessus des autres. Là on a rien à vous expliquer! Alors nous n’avons plus de leçons éternelles à apprendre. Nous avons-nous aussi le droit d’avoir des Rois et des Reines, où est le problème.