camernews-Joel-Embiid

USA-Cameroun,Draft 2014 à Brooklyn:Le Camerounais Joël Embiid entre dans l’histoire de la NBA

USA-Cameroun,Draft 2014 à Brooklyn:Le Camerounais Joël Embiid entre dans l’histoire de la NBA

Il est l’un des rares Africains promu de cette manière à ce niveau dans le plus grand championnat de Baskeball du Monde…Ainsi que nous l’annoncions récemment, le Camerounais Joël Embiid des Jaykwaks du Kansas a été sélectionné aujourd’hui, 26 juin 2914, durant le Draft 2014 à Brooklyn pour le compte de Philadelphia 76ers (Sixers).Le jeune Yaoundéen de 20 ans (2.13m et 109 kg) entre, ainsi, en National Baskeball Association (NBA) par la grande porte. Il figure dans le Top 3 des meilleurs choix de la célèbre bourse de la NBA. Il a été choisi dès le premier round.

Encensé par son ex-coach Bill Self et les observateurs pour son «extrême mobilité», Embiid entre dans l’histoire des gros sous de la NBA.

Il est le quatrième Africain à avoir jamais décroché une sélection dans le Top 4 d’un Draft NBA. Il en est le tout premier Camerounais.

D’après Wilfried de Happi, observateur de la NBA vivant à Houston qui a quelque peu côtoyé Embiid, «Ce Camerounais va évoluer très vite en NBA. Il a une carrière fulgurante devant lui. Il faut en féliciter son mentor qui est un compatriote.»

Avant «Jojo», il y a eu trois autres Africains. D’abord une légende de la NBA, Hakeem Abdul « The Dream » Olajuwon, à la retraite (51 ans), qui jouait pour Houston Rockets et Toronto Raptors.

Les commentateurs de la NBA ont spontanément trouvé d’énormes similitudes entre Embiid et le Nigérian légendaire né à Lagos.
Autres Africains du Top 4 en premier round : l’autre Nigérian retraité, Michael Olowokandi, 39 ans, «drafté» en 1988; et, enfin, le technicien le plus élancé de la NBA, le Tanzanien Hasheem Thabeet, 27 ans (2.21m), qui évolue actuellement à Oklahoma City Thunder…
Les spécialistes sont formels : Joël Embiid qui a été découvert par l’autre Camerounais de la NBA, Luc Mbah à Mouté de Timberwolves du Minnesota, était normalement destiné à la première place du Draft 2014.

Il est handicapé par une opération chirurgicale en perspective. Son équipe devra attendre entre quatre et six mois pour qu’il soit fin prêt.
Philadelphia prend ainsi un risque audacieux dans un championnat où aucune erreur n’est généralement permise.
Toute l’opinion semble s’en inquiéter. Sauf les Sixers.

 

 

camernews-Joel-Embiid

camernews-Joel-Embiid