camernews-vallee-mina-mecque

Urgent: Une bousculade fait plus de 300 morts près de la Mecque lors du premier jour de la fête de l’Aïd el Kebir

Urgent: Une bousculade fait plus de 300 morts près de la Mecque lors du premier jour de la fête de l’Aïd el Kebir

Le drame a eu lieu ce jeudi 24 septembre à Mina, et a fait au moins 310 victimes et 450 blessés selon les premières estimations de la Défense civile saoudienne.

«Le décompte (des victimes) se poursuit et le nombre de morts atteint les 310, de différentes nationalités», a indiqué sur Twitter la Défense civile saoudienne alors qu’il était 9h, heure du Cameroun.

«Le premier bilan établi par ce service, qui était de 100 morts et 390 blessés, a plusieurs fois été réévalué. Au moins 310 personnes de différentes nationalités ont trouvé la mort dans une bousculade de pèlerins musulmans jeudi à Mina, près de La Mecque, selon un nouveau bilan de la Défense civile saoudienne», rapporte en ligne l’hebdomadaire français Le Point. «Selon la Défense civile, six de ses équipes s’emploient sur le terrain à porter les premiers soins aux blessés et à diriger le flot de pèlerins vers des routes alternatives».

Aucune explication n’a été fournie pour le moment sur les raisons de cette bousculade sur le site de Mina où d’importants travaux d’infrastructure ont été réalisés ces dernières années pour faciliter le mouvement des pèlerins.

Hundreds of thousands of Muslim pilgrims make their way to cast stones at a pillar symbolizing the stoning of Satan, in a ritual called « Jamarat, » the last rite of the annual hajj, on the first day of Eid al-Adha, in Mina near the holy city of Mecca, Saudi Arabia, Thursday, Sept. 24, 2015
Photo: (c) AP Photo/Mosa’ab Elshamy

 

Au premier jour de la fête de l’Adha, près de deux millions de pèlerins (selon des statistiques publiées mercredi soir) ont commencé jeudi le rituel de lapidation de Satan, dans la vallée de Mina, dans l’ouest de l’Arabie Saoudite. Ce rituel consiste à jeter sept pierres le premier jour de l’Aïd al-Adha sur une grande stèle représentant Satan, et 21 pierres le lendemain ou le surlendemain sur les trois stèles (grande, moyenne, petite).

In this image posted on the official Twitter account of the directorate of the Saudi Civil Defense agency, a pilgrim is treated by a medic after a stampede that killed and injured pilgrims in the holy city of Mina during the annual hajj pilgrimage on Thursday, Sept. 24, 2015
Photo: (c) Directorate of the Saudi Civil Defense agency via AP

 

Ce drame vient rallonger une liste ensanglantée depuis une dizaine d’années. «Déjà en janvier 2006, souligne Le Point, 364 pèlerins avaient péri dans une bousculade sur les mêmes lieux. Avant le début du pèlerinage ou hajj à la Mecque, une grue s’est effondrée à la Grande Mosquée le 11 septembre dernier, tuant plus de 109 personnes et blessant plus de 400 autres».

Au Cameroun, alors que cette journée est fériée, on se souvient que cette année, 4 500 musulmans camerounais ont été autorisés à prendre part au pèlerinage. Ils ont pour la première fois pu remplir toutes les formalités administratives par voie électronique.

 

 

camernews-vallee-mina-mecque

camernews-vallee-mina-mecque