camernews-prison-garoua

Univers carcéral: La Prison centrale de Garoua compte plus 1500 détenus alors qu’elle etait initialement conçue pour en accueillir 500

Univers carcéral: La Prison centrale de Garoua compte plus 1500 détenus alors qu’elle etait initialement conçue pour en accueillir 500

Les détenus voient leurs droits menacés, notamment le droit à la nourriture.

«La prison centrale de Garoua compte au-delà de 1500 prisonniers. Pourtant, c’est une prison qui devrait contenir 500 personnes. Entre 2013 et 2014, il y a eu une hausse des prisonniers à cause de la montée de la criminalité et le boom démographique», souligne Wantal Françis Teilh, le régisseur de cette prison située dans la Région du Nord. Pour lui, l’amélioration des conditions de détention dans cet établissement est une question majeure.

«Cette prison, comme partout ailleurs, fait face à des problèmes croissants: surpopulation, conditions de vie insalubres, insécurité et violence. Les efforts entrepris par le Gouvernement pour régler ces problèmes restent jusqu’à présent sans résultats patents. Ce qui pose alors nécessairement la question de l’adéquation de ces mesures», révèle le Quotidien L’Épervier Plus, dans sa publication du 16 décembre 2016.

Le problème majeur de la prison Centrale de Garoua est celui de la surpopulation carcérale. La déclaration de Kampala en 1996, en Ouganda, jugeait déjà d’inhumain le niveau de surpopulation dans cette prison. Par conséquent, l’administration pénitentiaire rencontre de multiples difficultés de gestion. «Dans bien des cas, le rôle de l’administration pénitentiaire se résume à la simple surveillance des détenus. Les autres aspects de l’encadrement souffrent de l’insuffisance du personnel».

La Prison Centrale de Garoua compte 100 gardiens de prison pour plus de 1500 prisonniers. Quelquefois, ceux-ci brillent par leur absentéisme et indiscipline. Le lieu est caractérisé par la violence. Et les prisonniers qui se battent sont séparés à chaque fois de manière brutale.

camernews-prison-garoua

camernews-prison-garoua