Une attaque attribuée à Boko Haram fait 5 morts dans l’Extrême-Nord

Une attaque attribuée à Boko Haram fait 5 morts dans l’Extrême-Nord

Cinq personnes ont trouvé la mort jeudi dans la localité camerounaise de Bonderi (Extrême-Nord), au cours d’une attaque attribuée à la secte islamiste nigériane Boko Haram, a appris APA de sources sécuritaires.

Joint au téléphone, un haut gradé de la gendarmerie a confirmé l’agression, perpétrée par une dizaine d’assaillants arrivés sur des motos.

Cette attaque intervient après une autre, enregistrée la veille à Zigue Zigague, autre localité de la région, par des individus plus nombreux, lourdement armés et qui, après avoir tué dix personnes dont un élément du Bataillon d’intervention rapide (BIR, unité d’élite de l’armée), sont repartis avec deux otages et un véhicule.

Les assauts de bandes armées sont devenus le lot quasi quotidien des régions septentrionales camerounaises frontalières avec le Nigeria.

L’une de ces agressions, perpétrée le 27 juillet dernier à Kolofata à la résidence du vice-Premier ministre en charge des Relations avec le Parlement, Amadou Ali, avait fait sept morts et neuf enlèvements dont celui de l’épouse du membre du gouvernement, dont on est sans nouvelles depuis lors.

 

 

camernews-Abubakar-Shekaou

camernews-Abubakar-Shekaou