camernews-telephone

Téléphone : Les numéros vont passer de 8 à 9 chiffres en 2014

Téléphone : Les numéros vont passer de 8 à 9 chiffres en 2014

Initialement prévu pour le mois de novembre 2013, c’est finalement au premier trimestre 2014 que le Cameroun basculera à la numérotation téléphonique à 9 chiffres, a-t-on appris de sources internes à l’Agence de régulation des télécommunications,(ART), qui explique le retard pris dans cette opération de basculement aux ajustements techniques liés à pareille opération, auxquels les opérateurs du secteur de la téléphonie au Cameroun n’ont pas pu s’arrimer dans les délais initiaux.

La numérotation téléphonique du Cameroun était passée de 7 à 8 chiffres dans la nuit du 1er au 2 juin 2007

Au premier trimestre 2014, l’adoption du nouveau plan de numérotation à 9 chiffres, soulignent les responsables de l’ART, doit être impératif, non seulement du fait de l’épuisement des tranches de numéros allouées aux opérateurs, mais aussi et surtout à cause de l’arrivée d’un 3ème opérateur sur le marché de la téléphonie mobile, à savoir Viettel, dont le lancement des activités a également été reporté au premier trimestre 2014.

A cette période, le Cameroun, pays de 20 millions d’habitants, comptera quatre opérateurs dans le secteur de la téléphonie en général, dont le sud-africain Mobile Télécommunications Networks (MTN) qui revendique un peu plus de 8 millions sur les 13 millions d’abonnés recensés dans le secteur de la téléphonie mobile, soit 54,1% de parts de marché, contre 5 millions,soit 45,9% pour Orange, filiale de France Télécoms et CAMTEL, l’entreprise publique de téléphonie fixe, qui estime invariablement son parc d’abonnés à 22 000 depuis des années.

L’ART prépare la portabilité des numéros mobiles au Cameroun

Jean Louis Beh Mengué, le directeur général de l’Agence de régulation des télécommunications (ART) du Cameroun, avait rendu public un communiqué portant «avis de consultation international pour la fourniture, l’installation et l’exploitation d’une base de données centralisée, en vue de la gestion de la portabilité des numéros mobiles au Cameroun».

Cet avis de consultation, qui est lancé «pour le compte des opérateurs de réseaux mobiles au Cameroun», à savoir MTN et Orange, apprend-on, est en droite ligne de la loi de 2010 régissant les communications électroniques au Cameroun et du décret du 14 juin 2012 fixant les conditions de portabilité des numéros mobiles au Cameroun.

Les soumissionnaires, qui devaient s’assurer d’avoir «déjà réalisé une prestation similaire dans au moins trois pays dans le monde, dont un en Afrique», étaient invités à déposer leurs offres au plus tard le 7 décembre 2013 à la cellule des marchés de l’ART.

Le dépouillement desdites offres est prévu pour le 21 janvier 2014 dans la salle des réunions de l’ART à Yaoundé.

 

camernews-telephone

camernews-telephone