Tchad : Les victimes du régime de Hissein Habré exigent leurs indemnisations

Pour exiger le paiement de leurs indemnisations, les victimes du régime de Hissein Habré (1982 – 1990), ont organisé un sit-in devant le siège de leur association, ce samedi, dans la capitale tchadienne, Ndjamena.Une centaine des personnes se sont regroupées sur l’avenue Pascal Yoadimnadji pour bloquer pendant quelques minutes la circulation.

Ces victimes ont porté plainte contre les agents de la direction de la documentation et de la sécurité (DDS), la police politique mise en place par l’ancien président tchadien, Hissein Habré lui aussi condamné et emprisonné à Dakar au Sénégal par les chambres africaines extraordinaires.

Le procès de N’Djaména avait condamné le 25 mars 2015 20 agents de la DDS.

La Cour criminelle spéciale a reconnu civilement responsable l’État tchadien  en le condamnant à verser 75 milliards de francs CFA à titre de réparation aux 7 000 parties civiles.

«Nous avons manifesté aujourd’hui pour rappeler à l’Etat qu’il nous doit réparation dans le procès qu’il a lui-même organisé contre les agents de l’ex DDS», déclare un manifestant.

La plupart des victimes sont des personnes âgées. «Nous sommes fatigués d’attendre. Le gouvernement ne communique jamais sur cette condamnation», rétorque un autre manifestant.

Du côté du gouvernement, à cause de la crise financière, le ministère de la Justice promet de mettre en place un comité pour se pencher sur les possibilités de paiement.