camernews

Section RDPC Mifi-ouest:le PDG de Congelcam au centre d’une parodie électorale à Bamougoum

Section RDPC Mifi-ouest:le PDG de Congelcam au centre d’une parodie électorale à Bamougoum

Charters électoraux, intimidations, votes multiples et des militants de l’opposition constituent, au fond des recriminations qui sont dirigées contre Sylvestre Ngouchinghé, patron de la société Congelcam, le Fo’o Fotso Kankeu Jacques de Bamougoum, et Daniel Ndefonkou, maire de la localité….A  Bafoussam, le 16 Novembre 2015,  les candidats têtes de listes, mademoiselle  Louise Logmo,  madame  Célestine Singhé épouse Soh et l’honorable FONGANG Joseph Confiance  ont adressé une requête au président de la Commission Régionale  de  Supervision et de suivi des élections des organes de base du Rassemblement démocratqiue du peuple camerounais(Rdpc) à  l’Ouest.  Cette lettre a pour objet: Recours en annulation des Résultats des élections à l’Ojrdpc, Ofrdpc et Rdpc à dans la section de la Mifi Ouest à Bamougoum. Lisez plutôt…

Au sein de l’opinion des militants du Rassemblement démocratique du peuple Camerounais(Rdpc) et proches de Joseph Confiance Fongang, des voix s’élèves pour demander l’annulation des élections internes au niveau des trois structures de base du parti de Paul Biya le dimanche 15 novembre dernier à Bamougoum. Pour eux, les   préparatifs et l’enregistrement des électeurs ont été entachées de nombreuses irregularités.Les têtes de listes conduites par l’Honorable FONGANg Joseph Confiance n’ont pas été associées par la Commission Electorale de Section, ce qui a laissé entrevoir dans les bureaux de vote que les présidents des bureaux de vote étaient en majorité, les amis, les épouse et les frères de NDEFONKOU Daniel et ses colistiers exemple : Bassé II où se trouvait l’épouse du candidat TENE Mathias.

Un sommier politique falscifié et constitué des militants du Sdf et de l’Undp

« Le collège électoral déposé par les présidents de sous section à la commission électorale de section a été manipulé et fractionné  Exemple1 : Tous les militants qui avaient moins de 4 timbre ont été exclus des liste. Exemple 2 : Dans le bureau du Collège ITEGE à Kena I, le fichier électoral affiché  n’était pas celui qui avait été déposé à la commission par le président de la sous section de la zone. Après revendication, les élections ont démarré à 13 Heures alors que plusieurs électeurs étaient repartis. Exemple 3: Le fichier électoral affiché devant le bureau de vote  de Lafie était signé par Monsieur TENE Pascal désigné par Monsieur le Maire NDEFONKOU Daniel en lieu et place du Président du Comité de Base OUAFO David. Les listes électorales affichées devant tous les bureaux de vote n’ont pas été visées par le président de la commission électoral de Section », indqiue une source proche de la commission regionale à qui Joseph Confiaznce Fongang et compagnie aurait teransmisq une requete de contestation.  Des Inscriptions fantaisistes des électeur dans certains bureaux de vote à l’instar des bureaux de TCHOUWONG I et III se trouvant au collège HEDJE dans la  concession du Maire NDEFONKOU Daniel, du Bureau de vote de Bassé II où 950 électeurs ont été inscrits dans un quartier qui n’abrité pas plus de 100 âmes. Au Bureau de vote de l’école publique de la Chefferie où environ 700 Personnes ont été inscrites et les inscription massives de nombreux militant SDF (non démissionnaire) sur le fichier électoral du RDPC comme celui de monsieur TAGHEU Philipe (Membre du NEC du SDF) désigné président du Bureau de Vote de kamkop Ecole annexe. Lequel a voté avec des cartes du RDPC. Selon Joseh Confiance Fongang et ses proches d’autres militants de l’opposition ont vioté à Bamougoum dans le cadre des élections internes au Rdpc. Il s’agit notamment de TENE YACINTHE à Lafie.  TALLA André qui aussi voté à Lafié est presenté comme militant de l’Union nationale pour la democratie et le progrés(UNDP). SOH Henri, TALLA Henri, MAKOUKAN Julienne native de Bameka dans un village voisin font également partie de cette liste. »Le Président de la Commission électorale de Section n’a jamais organisé de séance de travail avec les têtes de listeLes membres de  la commission électorale de Section prenaient le petit déjeuner tous les matins chez le candidat NDEFONKOU Daniel .A Kamkop, Monsieur TATSINKOU Lévi  a été pris en flagrant délit d’inscription des électeurs pour les charters ; il a été dénoncé et entendu par le commissaire spécial. Le Chef Supérieur Bamougoum a convoqué tous les notables Bamougoum pour boire le cadi de ne pas voter les listes conduites par l’honorable FONGANG Joseph Confiance. Pour empêcher les réclamations et contestations des électeurs  les membres de la commission électorale de Section ont affiché les listes électorales le jour des élections foulant de ce fait les textes de base du Parti qui prévoient que les listes soient affichées 4 jours avant le jour des élections .Tout ceci laisse entretenir que la fraude avait été minutieusement  orchestrée par les membres de la commission électorale de section avec les candidats de la liste conduite par  Monsieur NDEFOKOU Daniel. .Les bulletin blancs de L’honorable FONGANG étaient remis contre de l’argent par des individus acquis à la cause de NDEFONKOU Daniel. C’est le cas des bureaux de MBI I et II, Mc Mbi, Kouabang I, II et III », rapporte une source proche de l’etat major électoral de Joseph Confiance Fongang.

Bourrage des urnes

Relativement au deroulement du scrutin, lmes charges formulées par le camp Fongang sont également lourtdes. »Dès le lancement de la campagne électorale les programmé de descente a été déposé à la commission électorale de Section. Nous nous sommes rendus compte au 3ème jour de la campagne que le chef supérieur Bamougoum était le Directeur de campagne de la liste conduite par Monsieur NDEFONKOU Daniel. Il a suivi la caravane de ce candidat pour sillonner tout le village, ce qui intimidait les électeurs. Beaucoup de listings affichés devant les bureaux de vote ne reflétaient en aucun cas les listings qui avaient été déposé à la commission électorale de Section par les présidents de sous sections de Mifi Ouest, conséquence plusieurs militants régulièrement inscrits n’ont pas voté.Au regard des listings affichés devant les bureaux  de vote, nous avons relevé que les noms revenaient plusieurs fois avec des numéros de carte d’adhésion différents : exemple : Monsieur MBE Justin N° 56 et 64 au bureau de vote de CEBEC Toket.  Le passage  du Chef supérieur Bamougoum dans plusieurs bureaux de vote (Djukang, Mbi, Nkongso, EP Chefferie) où il intimait l’ordre de sortir du bureau de vote les bulletins des autres candidats ne laisser que le bulletin vert de la liste conduite par NDEFONKOU Daniel », ecrivent-ils.

Dans le bureau de vote de Kongso, le chef supérieur a fait partir tous les représentant et ne s’y retrouvait qu’avec une reine qui procédait aux bourrages des urnes. Dans ce bureau il n’y avait que le bulletin vert. Il n’est pas superflu de rappeler que lors des élections Présidentielles ce bureau de Bassé II avait 250 votants. La vérification peut être faite. À l’école publique de la chefferie il y avait 07 votant pour le président de la République  pour le président.  Exemple E.P Chefferie Djunang latsit, Bassé II) .

Alors que l’heure d’ouverture de bureaux de vote était prévu à 8 heure et la fermeture à 16 heures, plusieurs bureaux de vote ont ouvert après 8 heures et fermaient antre 13 heures et 15 Heures. Après avoir crié au scandale, les membres du Bureau de vote nous ont signalé que c’était les instructions du Président de la commission électorale de Section.Exemple Lafie, Djunang .Il est opportun de signaler que dans la plupart des bureaux de vote et ce sous les yeux du Président du bureau, les scrutateurs désignés par le candidat NDEFONKOU mettait le bulletin vert dans l’enveloppe pour remettre aux vieux électeur pour être mis dans l’urne Exemple : Bureau de vote de Djukang, kongso. Dans plusieurs bureaux de vote, les colistiers du candidat NDEFONKOU ont refoulé et ont corrompu plusieurs scrutateurs mandatés par l’honorable FONGANG Joseph Confiance. 
 
Au vu de ce qui précède et en vu d’un esprit de justice et d’équité pour un meilleur rayonnement du Parti, nous venons très respectueusement auprès de votre autorité solliciter l’annulation purement des élections liés au renouvellement des organes  de base dans la section RDPC, OJRDPC et OFRDPC de la Mifi Ouest qui se sont tenues le 15 Novembre 2015.

 

camernews

camernews