« Savoir ou savoir faire et ne pas faire c’est ne pas savoir. » : Sagesse africaine

« La programmation des premiers séminaires dans le cadre du projet FUTURE AFRICA COACHING PROGRAM (FACOP) a suscité un engouement largement  au-delà de mes rêves. Bien qu’ayant déjà le nombre minimum souhaité, je constate que quelques uns de ceux qui les premiers m’ont soutenu risquent de se retrouver parmi les personnes qui savent mais ne font jamais rien.

Le texte ci-dessous leur est prioritairement réservé. »
L’une des plus grandes leçons apprises de mon Coach Té Waffo Bùguong (feu Samuel Kamdem) c’est que « savoir  ou savoir faire et ne pas faire c’est ne pas savoir ». Il me disait toujours qu’il y a des personnes qui chaque année, durant toute leur vie, construisent des maisons, juste avec leur bouche, jusqu’à y mettre des toits, mais finissent par mourir sans une seule maison. De même, d’autres construisent des usines (avec leur bouche), au point d’inscrire sur leur carte de visite « Industriel », mais ne font jamais rien, ne construisent finalement aucune usine et par conséquent ne produisent jamais rien du tout. Ceux là sont, disait Té Waffo, beaucoup plus nombreux qu’on ne le pense. Il ajoutait que ces personnes restent généralement très pauvres, frustrées, jalouses, etc., constituant à terme de véritables poisons pour leur famille et

pour la société.
Toi qui as choisi de faire partie de la famille FUTURE AFRICA COACHING PROGRAM (FACOP) dois clairement savoir que ma démarche avec ce FACOP part de la vérité suivante : « Aucun être humain n’a assez d’expérience, d’éducation, de talents personnels et de connaissances pour faire fortune tout seul, sans l’aide des autres. ».  C’est l’un des fondements de la culture africaine au sein de laquelle l’homme n’est rien sans sa communauté, sans les siens. 237online.com
Par conséquent, sur cette base, nous allons, ensemble, construire un réseau très puissant, une grande famille de personnes véritablement engagées, libres, riches et disposées à partager.
Le seul fait d’avoir pensé participer à l’un de mes séminaires de formation sur l’entrepreneuriat montre que tu désires vraiment connaître les secrets de la réussite, pour changer de cap, pour changer de vie.
Ce faisant, je puis te dire que tu as déjà réalisé la moitié du chemin vers la richesse et le bonheur.
Mais, pour obtenir des résultats satisfaisants à la hauteur de tes attentes, tu as un minimum d’investissements qui s’impose et tu as beaucoup à apprendre (savoir et savoir faire), avant la mise en pratique (faire).
Ainsi, en plus des résultats attendus pendant et après le séminaire, tu dois déjà impérativement :
Savoir et te laisser convaincre que « l’homme est le maître de son destin terrestre ». Des démonstrations avec exemples concrets ainsi que des exercices te le prouveront pendant le séminaire.
Savoir comment et pourquoi l’homme possède le pouvoir d’influencer son propre subconscient, tant et si bien qu’il est capable de transformer son désir ardent en son équivalent physique ;
Savoir ce qui fait la différence entre les vainqueurs et les perdants. Tu sauras alors comment les uns et les autres se comportent et comment ils évoluent dans la vie, surtout comment ils gèrent leurs émotions.
Savoir qu’à la source de toute fortune il y a un désir, puis une idée, produit de l’imagination créatrice. Tu verras donc qu’après le désir,  l’idée est la chose principale, mais qu’elle ne suffit pas (voir les 4 intelligences). Il faut en plus de l’idée (ou de la combinaison d’idées) une bonne dose de conviction (foi en soi), ainsi que de la persévérance, pour commencer le voyage. Des histoires comme celles de Victor Fotso, de Asa Griggs Candler, de Andrew Carnegy ou encore de Robert Woodruff et bien d’autres vont te montrer que tu peux devenir immensément riche,  mener la vie de tes rêves et contribuer à la construction d’une Afrique debout.
Savoir comment le désir ardent effectue son voyage de l’abstrait au concret, dans l’atelier de l’imagination, où des plans précis sont créés et organisés, puis mis en œuvre avec une équipe connaissant le but bien défini et le chemin à suivre pour le voyage vers le bonheur.
NB : Tu n’as pas lu ce message par hasard !
Tu l’as lu parce que tu désires changer de vie. Tu te retrouves dans la famille FACOP parce que toi et moi partageons déjà une même conviction, celle de sortir l’Afrique de la misère, en commençant par nous-mêmes et par nos familles respectives.
En participant à la formation FACOP, tu vas sans nul doute réaliser le meilleur investissement de toute ta vie.
Pour les séminaires de Paris, Francfort, Montréal et Douala prévus en septembre – octobre 2016, j’ai déjà de nombreux candidats inscrits. Ceci fait aujourd’hui une importante source de joie pour moi et pour mes collaborateurs.
Si tu es de ceux qui n’ont pas encore réservé leur place parce qu’ils ont des doutes, je te signale que mon programme comporte une garantie. Oui, ceux qui ne seront pas satisfaits à la fin du séminaire seront purement et simplement remboursés !!!
Knowing that I’m ready to help you, if you want my help.