Russie 2018. Zambie-Cameroun: le baroud d’honneur

Dans une rencontre sans véritable enjeu, les deux équipes vont tenter chacune de finir la phase éliminatoire du Mondial 2018 la tête haute ce samedi à Ndola.

 

Jouer pour l’honneur. Améliorer le classement FIFA. Terminer deuxième du groupe derrière le Nigeria. Voilà autant d’enjeux qu’avancent les joueurs et le staff du Cameroun quand on leur parle de la rencontre de ce samedi contre la Zambie. Il faut dire que pour le public, ce match comptant pour la dernière journée des éliminatoires de la coupe du monde Russie 2018 ne présente plus de réel intérêt. Les Lions indomptables, tout comme leur adversaire du week-end, savent qu’ils ne seront pas de la compétition, le ticket de ce groupe ayant été obtenu haut la main par le Nigeria. Les joueurs camerounais veulent pourtant continuer de se trouver des objectifs. L’objectif ce sera donc la victoire samedi prochain à Ndola, la troisième ville de la Zambie, située à près de 300 km de la capitale, Lusaka.

Hugo Broos, le sélectionneur national, a dû faire face à quelques forfaits (Jean Pierre Nsame, Ernest Mabouka et Christian Bassogog) et s’en est remis à des locaux pour les remplacer. Le technicien belge osera-t-il essayer les nouveaux venus dans ce cas ? Difficile de le savoir tant ses plans sont souvent peu lisibles. Il lui faudra en tout cas trouver la solution face à une équipe compacte qui occupe jusqu’à présent une deuxième place surprise dans la poule B, avec notamment deux victoires face à l’Algérie.

Au match aller, les Zambiens avaient justement posé beaucoup de problèmes aux Lions indomptables à Limbé, les contraignant au partage des points (1-1). Pour beaucoup d’observateurs d’ailleurs, c’est à ce moment-là que le Cameroun a perdu ses chances de qualification. Toutefois, depuis lors, les Lions ont connu des hauts et des bas, remportant au passage la CAN 2017. Benjamin Moukandjo et ses coéquipiers restent également sur une victoire 2-0 face à l’Algérie il y a un mois. Du côté des Chipolopolos, le sélectionneur Wedson Nyirenda s’est appuyé sur 15 joueurs locaux et quelques professionnels pour assurer la deuxième place qu’ils occupent actuellement avec 7 points, soit un de plus que le Cameroun.