Route Batchenga-Ntui-Yoko-Lena: le programme d’aménagement de la phase I lancé

La cérémonie y relative a été présidée jeudi à Yaoundé par le ministre des Travaux publics (Mintp), Patrice Amba Salla

 

Le Mintp, Patrice Amba Salla, a procédé, jeudi 18 juin 2015 à Yaoundé, au lancement officiel du programme d’appui au secteur des transports phase I du projet long de 246 kilomètres. Le financement de cette phase qui consiste en l’aménagement de la route Batchenga-Ntui-Yoko-Lena est estimé à environ 248 milliards de F.

Les travaux incluent un pont sur la Sanaga d’environ 400 mètres et 15 kilomètres de voiries dans les villes de Batchenga, Ntui, Yoko, avec 120 kilomètres de pistes rurales et aménagements connexes.

La signature des conventions de prêts avec les quatre bailleurs de fonds impliqués dans le financement de ce projet s’est faite en mars dernier à Yoko.

 

© Droits réservés
Route Batchenga-Ntui-Yoko-Lena: L’appel d’offres lancé

Les partenaires financiers
D’un côté, la Banque africaine de développement (BAD) va contribuer à hauteur de 110 milliards de F tandis que le financement de la Banque de Développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) est estimé à 40 milliards de F. De l’autre côté, l’Agence française de Développement (AFD) va lever des fonds d’environ 43 milliards de F et la Japan International Cooperation Agency (JICA) finance le projet à près de 26,2 milliards. L’Etat du Cameroun quant à lui, compte débourser une somme de 28 milliards de F.

A ce stade du projet, les appels d’offres ont également été lancés. L’installation des entreprises et le début des travaux sont annoncés pour le mois d’octobre, et le chantier devrait être achevé en 2019.

Le bitumage de cet axe routier permettra le désenclavement des bassins de production quasi inaccessibles aujourd’hui. A terme, on pourra joindre les parties sud et nord du Cameroun, indique-t-on au Mintp. Cette route va également constituer une nouvelle alternative pour rallier le Tchad et dans une réelle mesure la RCA.