camernews-pierre-desire-engo

Revirement: Pourquoi ENGO n’a pas quitté Kondengui

Revirement: Pourquoi ENGO n’a pas quitté Kondengui

Alors que l’on s’attendait à sa sortie de prison hier au plus tard, après la levée du mandat de détention, Pierre Désiré Engo est toujours en détention à la maison d’arrêt de Kondengui et tout porte à croire que son chemin de croix n’est pas terminé. Le cas Engo, cité parmi les premiers noms éligibles pour bénéficier du décret du chef de l’Etat au lendemain de la signature dudit décret, s’avère un peu plus compliqué au fil des jours. Mis en liberté, avec interdiction de quitter le territoire, mardi 07 mai 2014 par le Tribunal criminel spécial (Tcs), Engo n’est finalement pas sorti de prison. Ce sera bien la surprise de l’année, car tous ( famille, amis, simples observateurs et même quelques avocats) s’accordaient sur le fait qu’il sera très probablement relaxé à l’issue de la décision du Tcs. Hélas, ce n’est toujours pas le cas. Alors qu’une bonne partie de sa famille, dès la lecture de la décision du président du Tcs est allée l’attendre devant les portes de la prison centrale quelques heures après, ils sont rentrés bredouilles, attendant toujours la décision du régisseur de la prison. Ce dernier émet des réserves au sujet de la libération prochaine de l’ex-Dg de la Cnps, mais n’est pas disert sur la question. Cependant, ses proches collaborateurs croient savoir ce qui bloque cette libération : « Il est maintenu en prison pour des peines qu’il n’a pas encore totalement purgées. Donc, sa libération ne peut être effective », laissent-t-ils entendre. Mais quid du décret du chef de l’Etat portant commutations et remises de peine si tant est qu’au départ il était déjà éligible et qu’il l’est encore plus aujourd’hui ? Les mêmes sources reprennent : « il ne bénéficie pas de ce décret du chef de l’Etat, car son dernier jugement a été rendu après la signature du décret. Ceux qui en bénéficient sont ceux dont les décisions ont été définitives avant la signature du décret présidentiel. Et même que, l’on ne peut pas encore considérer cette décision comme définitive, car le tribunal reste encore en attente de nouvelles preuves pour recouvrir l’affaire, après la nouvelle instruction qu’il a instruite », concluent-ils. Mais de quelles peines de prison est-il question exactement ? Il s’agit des affaires « Dovin Cps Douala portant sur le détournement de 825 millions » où il avait été condamné à 15 ans d’emprisonnement ferme. Et celle de la « gestion des immeubles de la Cnps » où il écopait de 20 ans de prison. C’était respectivement en 2006 et en 2012 devant le Tgi du Mfoundi. Incarcéré depuis le 03 septembre 1999, il lui reste alors un total de 05 ans et 03 mois de prison à purger. C’est maintenant au procureur général de trancher. Mais pour l’instant Pierre Désiré Engo reste au bagne !

 

camernews-pierre-desire-engo

camernews-pierre-desire-engo