camernews-lions-bresil-depart

Retour en rang dispersé des Lions Indomptables de football après une participation sans gloire à la Coupe du monde 2014 au Brésil

Retour en rang dispersé des Lions Indomptables de football après une participation sans gloire à la Coupe du monde 2014 au Brésil

Certains ont presque versé des larmes ce mardi matin au Sheraton Hôtel, le camp de base des Lions indomptables pendant les 15 jours qu’ils ont passé au Brésil pour la Coupe du monde de football 2014. Le moment des adieux a été très pathétique entre les membres de la délégation officielle du Cameroun et les habitants de Vitoria

 

Certains ont presque versé des larmes ce mardi matin au Sheraton Hôtel, le camp de base des Lions indomptables pendant les 15 jours qu’ils ont passé au Brésil pour la Coupe du monde de football 2014. Le moment des adieux a été très pathétique entre les membres de la délégation officielle du Cameroun et les habitants de Vitoria, ville au Sud-Est du Brésil. « Nous avons été très bien accueillis. Nos journées étaient aussi très agréables en leur compagnie. A aucun moment, nous nous sommes sentis abandonnés parce que les résultats n’étaient pas bons. Je leur dis infiniment merci », a déclaré Alexandre Song. Le milieu de terrain des Lions a offert quelques maillots dédicacés à certains de ces habitants. Comme lui, beaucoup d’autres lions ont laissé ou sont repartis avec des présents.

 

Il était 12h45 quand le bus avec à son bord les joueurs, a pris la direction de l’aéroport de Vitoria sous forte escorte. Dans ce bus, l’entraîneur Volker Finke, les joueurs Allan Nyom et Sammy Njock étaient absents. Ce dernier est parti plus tôt pour Sao Paulo avec son épouse. le couple va y passer une semaine de vacances. Finke et Nyom sont restés au Sheraton de Vitoria…

Ceux qui ont embarqué n’iront pas tous à Yaoundé. A l’escale de Rio de Janeiro, Joel Matip, Vincent Aboubakar, Eric Maxim Choupo-Moting et certains, vont prendre la direction de l’Europe alors que Samuel Eto’o Fils, Enow Eyong, Benjamin Moukandjo, Nicolas Nkoulou, etc. vont se rendre dans la capitale politique camerounaise, à Douala et ailleurs au Cameroun pour passer quelques jours en famille avant de retourner en clubs pour la préparation de la prochaine saison sportive.

Pendant son séjour au pays natal, Samuel Eto’o Fils pourrait, comme il l’avait promis, organiser une sortie médiatique pour expliquer à ses compatriotes ce qu’il considère comme les causes de la débâcle des Lions Indomptables au Mondial 2014.

Le Cameroun s’en tire de cette compétition avec trois défaites en autant de matches. Neuf buts encaissés contre un marqué. En sept participations à une phase finale de Coupe du monde, la meilleure performance des Lions Indomptables est l’étape des quarts de finale en 1990 en Italie.

 

 

camernews-lions-bresil-depart

camernews-lions-bresil-depart