Qualité, hygiène, sécurité et environnement : 8000 emplois en perspective

Les acteurs du secteur comptent faire un plaidoyer auprès de l’Etat pour atteindre cette barre.

Plus de 8000 emplois. Selon les estimations faites par le cabinet Go Ahead Africa et des experts du secteur, c’est le coup d’accélérateur que peut donner la QHSE (Qualité, Hygiène, Sécurité et Environnement) au marché du travail au Cameroun. Pour réaliser cette perspective, ils comptent sur l’implication de l’Etat, notamment du législateur, afin de voter un texte de loi qui obligerait tous les types d’entreprises à recruter un expert qualité. « Avec la QHSE, les entreprises gagnent car elles sont plus performantes. Et c’est notre économie qui se portera mieux. Il est donc question qu’au niveau de l’Etat, il y ait des mesures incitatives, que les facilités soient prises pour l’application de la démarche QHSE.», explique Roland Kwemain, le patron de Go Ahead Africa.
D’où l’invitation, lors de la 2e édition du forum national QHSE au Gicam à Douala en fin avril 2017, adressée à l’Honorable Marlyse Douala Bell, députée à l’Assemblée nationale du Cameroun. Intéressée par le projet, elle a promis de porter le plaidoyer des acteurs de la QHSE dans l’hémicycle. Dans le même temps, afin que les entreprises puissent être prêtes à accueillir ces experts, elles doivent répondre aux exigences de la certification, sauf que cela a un coût. Et le forum, avec cinq experts venus de France, dont Claire de Mazières (venue de Paris), directrice de l’ESQSE (l’Ecole Supérieure pour la Qualité, l’Environnement et la sécurité dans l’Entreprise), une institution de l’Université Catholique de Lyon.
Elle rappelle l’importance d’un forum QHSE dans un environnement comme le Cameroun : « Aujourd’hui, le monde connecté dans lequel nous vivons permet une diversité de ressources exceptionnelle qui peut permettre d’acquérir ces compétences. Le fait de pouvoir assister à des enregistrements, des formations en ligne, des e-learning, etc. ça peut booster le développement de l’entreprise et les compétences de l’ensemble des salariés. » L’autre solution pour être à la pointe de la QHSE à moindre coût est de former et recruter des experts locaux. D’où la présence de plusieurs étudiants au forum.