camernews-biya-fru-ndi-voeux

Présentation des vœux: Pourquoi Maurice Kamto, Fru Ndi et Ndam Njoya ont boudé Biya?

Plusieurs leaders de partis politiques représentés au parlement n’ont pas été aperçus au palais de l’Unité, à l’occasion de la cérémonie de présentation des vœux au chef de l’Etat. Mise à l’écart voulue par l’exécutif ou refus délibéré de ceux-ci?

La cérémonie de présentation des vœux au président de la République s’est déroulée jeudi 9 janvier 2014. Une parade à laquelle ont pris part les corps constitués nationaux et le corps diplomatique accrédité à Yaoundé. Mais à l’occasion, l’on a noté des absences significatives. Notamment, celle des leaders de quelques partis de l’opposition pourtant représentés à l’Assemblée nationale et qui, d’après l’ordonnancement de la cérémonie présentée par le chef du protocole d’Etat, auraient fait partie d’une délégation. C’est le cas de Ni John Fru Ndi du Social democratic front (Sdf), de Maurice Kamto, le président national du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) et d’Adamou Ndam Njoya de l’Union démocratique du Cameroun (Udc).

Pourtant, Bello Bouba Maïgari, le président national de l’Union nationale pour la démocratie et le progrès (Undp) conduisait, au palais de l’Unité, la délégation des leaders des partis politiques représentés au parlement. Au Mouvement pour la renaissance du Cameroun, l’on justifie cette absence par un voyage effectué par Maurice Kamto Douala ce jeudi 9 janvier. «Il a décidé d’accorder la priorité à un média installé à Douala qui l’avait invité à participer à une émission télévisée. Mais je dois noter que le 20 mai dernier bien que nous avions des carrés au défilé, nous n’avions pas été invité au palais de l’Unité », renseigne Sosthène Médard Lipot, le conseiller à la communication du président national de ce jeune parti dont les activités ont été lancées le 30 septembre 2012. Joint personnellement au téléphone par Le Messager, Maurice Kamto, lui-même, n’a pas voulu s’exprimer sur le sujet.

Mais l’absence du leader de l’Udc à cette parade ne devrait pas surprendre. Car ce fils du département du Noun dans la région de l’Ouest s’est fixé pour principe de ne pas assister à cette parade. Son épouse, député à l’Assemblée nationale a tout de même serré la main de l’Homme lion sous la casquette de membre du bureau de la chambre basse. Les motifs de l’absence de Ni John Fru Ndi sont méconnus de son entourage. «Je ne sais pas ce qui l’a poussé à s’absenter. Il a certainement eu un empêchement majeur. Car il a été souvent présent au palais de l’unité à des occasions de ce genre», explique, sous anonymat, un député, camarade du leader du principal parti de l’opposition au Cameroun que nous n’avons pu joindre au téléphone.

camernews-biya-fru-ndi-voeux

camernews-biya-fru-ndi-voeux