Près de 54,74% des actions de la Cimencam cédé au Marocain LafargeHolcim

La Société nationale d’investissement conservera ses 43,08% de parts dans le capital de même que le personnel salarié non expatrié restera avec ses 2%

 

Le conseil d’administration des Cimenteries du Cameroun (Cimencam) a annoncé, mercredi, la signature d’une joint-venture avec LafargeHolcim Maroc Afrique qui détiendra désormais 54,74% de ses actions.

Cette opération, apprend-on, intervient après autorisation du gouvernement camerounais pour la cession totale des actions détenues par le groupe franco-suisse LafargeHolcim dans le capital social de la Cimencam.

 

L’Etat camerounais, à travers la Société nationale d’investissement (SNI), conservera ses 43,08% de parts dans le capital de même que le personnel salarié non expatrié (2%).

Créé en 1963, la Cimencam, qui se présente comme «le leader des matériaux de la construction au Cameroun et en Afrique centrale», revendiquait 67 milliards FCFA en 2015, contre 85 milliards FCFA en 2013.

L’entreprise dispose d’une station de broyage dans la métropole économique, Douala, d’une cimenterie intégrée dans la localité de Figuil (Nord) et d’une centrale à béton dans la capitale, Yaoundé, pour une capacité annuelle de production de 2 millions de tonnes.