Pourquoi l’officier de police Effion a tué sa femme ? Le DG du crédit foncier indexé.

Pourquoi l’officier de police Effion a tué sa femme ? Le DG du crédit foncier indexé.

L’enquête ouverte par la police judiciaire pour établir les mobiles qui avaient poussé un officier de police à tirer  sur sa femme avant de se donner la mort, le 09 mai 2014 à la direction  général du Crédit foncier de Yaoundé s’est vite refermée. Eu égard à  l’implication  du Directeur général de la société éponyme.
“Madame quelle est ta position?…Je ne ferais pas marche arrière”. Ce sont les dernières paroles échangées entre Barbara et Vincent Effion. Après l’effroi, et la stupeur, c’est aujourd’hui la désolation qui anime les compagnons de route de l’officier de police principal, Vincent Effion. La police judiciaire va tôt faire d’ouvrir une enquête  sur cette scabreuse affaire de mœurs. Objectif, établir les mobiles de double assassinat perpétré par un officier de police.

Alors que les populations de la capitale politique continuent de s’interroger sur cette tragédie qui a fait couler beaucoup de salive dans les chaumières. A la direction générale du  Crédit foncier, les langues se sont déliées. Les fins limiers sont sur une piste, qui malheureusement, va les amener a  vite boucler l’enquête. Mieux, ladite enquête est  désormais rangée  dans les tiroirs de l’oubli de la police judiciaire à Yaoundé.  Et pour cause, une haute personnalité de la République y est impliquée au premier degré.

D’après une source proche du dossier, les fins limiers de la PJ, aidés dans leur tâche, par les employés de la direction générale du Crédit foncier, ont été  informés des  rapports extra professionnels qui auraient existé entre l’employée en fonction au  service juridique et du contentieux du Crédit foncier, et son directeur général.
Notre source nous révèle, que  Barbara et Vincent Effion  se sont connus lors de leur formation à la police. Barbara en est sortie inspecteur et Vincent officier de police. Quelque temps après,  Vincent conseille à sa dulcinée de poursuivre des études supérieures,  pour une meilleure insertion dans la vie professionnelle. Des conseils que suivra Barbara, qui  reprend des études de Droits à l’université de Soa.

Nantie d’un diplôme universitaire, Barbara peut  alors prétendre à de hautes fonctions dans l’administration. C’est  alors, que Vincent va utiliser son carnet d’adresse, pour la faire admettre au Crédit Foncier du Cameroun, où elle est  intégrée  au service juridique et contentieux. Ici dans cet immeuble fièrement dressé au cœur de la capitale, Barbara Effion ne laisse personne indifférent. Sammy, agent de sécurité au CF s’en souvient encore.  « Elle était très belle », nous avoue-t-il  un rien nostalgique.

Une liaison secrète serait née entre dame Effion et le patron du CF.  Le secret entre les deux tourtereaux va transpirer et le mari cocufié mis au parfum.  A partir de ce moment, le foyer des Effion n’est plus un nid d’amour. Les querelles et autres scènes de violence se multiplient.

Barbara décide de quitter  le domicile conjugal pour s’installer chez une de ses sœurs. Sa décision  semble prise. Elle va définitivement se séparer Vincent.

Sa formation de juriste aidant,  elle n’aura aucun mal à engager rapidement la procédure de divorce. Les deux conjoints ne se voient plus,  et ne communiquent  désormais, que  par leurs conseils interposés. Le 09 mai 2014, devant le refus de Barbara d’annuler la procédure de divorce, Vincent décide de lier leur destin à jamais. Il va tirer à bout portant sur sa femme avant de se donner lui-même la mort.

 

 

camernews-Crime-Yaounde

camernews-Crime-Yaounde