Ouverture des Jeux Universitaires 2015 ce Dimanche: Plus de 2.295 athlètes attendus

La compétition qui regroupe des universités et grandes écoles de l’Enseignement supérieur démarre dimanche à Yaoundé.

Dix-neuf institutions venues des 10 régions du pays vont converger dimanche prochain au stade du « Renouveau » de l’université de Yaoundé I (Uydé I) à la cérémonie officielle d’ouverture pour un seul challenge. La conquête d’un sacre à la grand-messe sportive prévue du 24 au 31 mai 2015. La ville hôte attend 277 encadreurs techniques, 315 officiels techniques entre autres. Soit plus de 7.471 personnes au total. Dans les rangs, des universités publiques et privées, ainsi que les grandes écoles.
Des athlètes viennent des universités de Bamenda, Buea, Douala, Dschang, Ngaoundéré, Maroua, Yaoundé II, des Montagnes, université catholique d’Afrique Centrale (Ucac), Ecole nationale supérieure des travaux publics (Enstp), Institut universitaire du Golf, Institut national de la Jeunesse et de Sports (Injs), National polytechnic de Bambui, l’Iuc, l’Iucst Jérôme, le Cuib et Siantou supérieur. Pour abriter cet évènement, un comité local d’organisation a été mis sur pied. Ce dernier

a à sa tête une commission de coordination générale que dirige Maurice Aurélien Sosso le recteur de l’université de Yaoundé I ; soutenu par une coordination technique que dirige Mme le directeur du centre des Œuvres universitaires. À ceci s’ajoutent 19 commissions spécialisées.
A 48h de cette grand rendez-vous sportif, les uns et les autres s’activent sur le terrain question d’effectuer des derniers réglages. Sur place, le site qui était envahi par des mauvaises herbes, il y a deux semaines, a retrouvé sa splendeur réservée pour la circonstance. Des terrains de basket-ball ou les courts de tennis et même le complexe sportif « la Concorde » sont désormais couverts d’une nouvelle peinture. Les derniers coups de pinceaux ont été posés mardi dernier. La toiture de la tribune d’honneur détruite l’an dernier suite à un violant orage est maintenant couverte. Le stade du « Renouveau » de l’Uydé I est couvert de sable carrière. Les deux jeunes (femme et homme) en monuments portant une cuvette blanche dans laquelle on devra allumer la flamme des jeux rayonnent aux couleurs du drapeau du Cameroun.

Dix disciplines sont prévues cette année à savoir : athlétisme, basket-ball, football, handball, judo, luttes, tennis, tennis de table, volley-ball, sports paralympique. A ces dernières disciplines s’ajoutent le duel des fans clubs. « Cette dernière discipline est une activité qui accompagne les athlètes » reconnaît Jean Jacques Nwanak le chef de la division des Activités des associations Sportives (Dasa) de l’Uydé I, par ailleurs président de la Commission de préparation Technique et Psychologique des athlètes. Les fans clubs vont démontrer leurs talents artistiques via des chorégraphies tirées des deux grands thèmes. Dans ce groupe, l’on note « la valorisation de la culture en milieu universitaire et la présentation du patrimoine culturel » tel que le fait savoir Steve Talipouo, le président du fan club de Yaoundé I, par ailleurs médaillé d’or 2013 et d’argent 2014.