Opération Epervier- affaire Albatros: Jean-Marie Atangana Mebara congédie ses avocats

Depuis quelques temps, on savait qu’une brouille ineffable régnait entre l’ex Ministre d’Etat Sgpr et ses deux avocats Me Claude Assira Engouté et Françoise Ekani. Selon des informations puisées à bonne source par Cameroon-Info.Net, il y a bien longtemps de cela que Jean-Marie Atangana Mebara n’appréciait plus  la stratégie de défense implémentée par  ses avocats. L’accusé aurait  donc ainsi, nous confirme-t-on, moult fois demandé à ces derniers de revoir leurs moyens de défense.

Ce mercredi 24 juin 2015, il était 10 heures lorsque la collégialité a fait son entrée dans la salle principale des audiences du tribunal criminel spécial à moitié pleine. Après la lecture du rôle par le greffier, les deux conseils de Jean-Marie Atangana Mebara se sont dirigés vers le tribunal pour la remise de leurs lettres de dé-constitution. Ensuite, la parole a été donnée à l’ancien Ministre d’Etat qui, vêtu d’une gandoura blanche, a aussitôt  formellement demandé au tribunal de lui accorder un délai, afin qu’il puisse trouver de nouveaux conseils, pouvant valablement assurer sa défense.

C’est sur ces entrefaites que la parole est revenue au Ministère public. S’exprimant sur la question, le procureur général a indiqué que «le tribunal a répondu régulièrement à toutes les requêtes qui lui ont été présentées par l’accusé… le code de procédure pénal, a-t-il poursuivi, prévoit que lorsqu’un accusé encourt une peine de mort ou d’emprisonnement à vie, le tribunal peut lui désigner un avocat.». C’est à 10 heures 30 minutes que la séance a été levée.