Mr Franklin Nyamsi, Un Plaisantin en quête de notoriété.

Mr Franklin Nyamsi, Un Plaisantin en quête de notoriété.

Comme d’autres téléspectateurs, nous avons suivi le passage de  M. Nyamsi   Franklin sur la chaîne de télévision STV  installée à Douala (capitale économique  du Cameroun).C’était le 14 août dernier ; il était  interviewé pour la circonstance et comme toujours par M Thierry  Ngongang.

Acquis à la cause  du Régime  Ouattara ( malgré les dérives et autres exactions que le président désigné par la « communauté internationale » inflige aux  Ivoiriens  depuis son arrivée au pouvoir à bord de chars d’assaut français en 2011), le porteur de valises et de mallettes de M  Soro Guillaume) : « l’Agrégé de  philosophie » comme il aime à le rappeler, n’a pas raté ou failli à la mission que ses parrains et maîtres ivoiriens lui ont assignée : Celle d’insulter le Président Laurent Gbagbo, en l’accusant de tous les maux et en débitant  inepties et sornettes  sur cette légende vivante qui  est entrée  désormais dans l’Histoire de l’Afrique contemporaine.

Que ce fanfaron, qui tente depuis plus de trois années à se faire remarquer, par ses frasques en essayant de faire porter la responsabilité des événements post -électoraux en Côte d’Ivoire uniquement à Gbagbo, comprenne que les Africains ne sont pas dupes.

Le Président Laurent Gbagbo  fait partie de la conscience collective africaine. Il est exilé à la Haye par la seule volonté des réseaux françaiset de Nicolas Sarkozy  Nagy de Bocksä qui connaît quelques problèmes avec la justice de son pays pour des affaires liées à la corruption et plus récemment au trafic de la cocaïne. Mais que tout ce beau monde comprenne que l’on peut perdre une guerre militairement et la gagner politiquement  ou la gagner militairement et la perdre politiquement. Des exemples de ces cas figures sont légion dans l’histoire des relations internationales.

M. Nyamsi Franklin veut se donner de la contenance en affichant de faux airs de suffisance, se passant pour ce qu’il n’est pas. Malheureusement pour lui. Il  veut se prendre pour  cet autre criminel, cet autre voyou : Bernard Henri Levy  l’un des architectes  et concepteurs de la destruction  de la Libye et de l’assassinat du Colonel Kadhafi. Une philosophie de la misère, dirions-nous une misère de la philosophie ! Celle du crime et du sang.

Comme tout opportuniste  et mendiant, pour bénéficier de quelques  prébendes et largesses de ses parrains du Régime Ouattara, Nyamsi  Franklin  est prêt à tout. Mentir, mentir et toujours mentir, qui plus est, assez maladroitement. Il fait pitié à la limite. Sa présence, inutilement bruyante  au sein  de la délégation du criminel et son mentor  Guillaume  Soro  en « visite » (on ne sait de quoi) au Cameroun en Mai dernier  est venue confirmer l’idée que de nombreux Africains en général et Camerounais en particulier ont de  ce Monsieur.

Que  ce  voyou, qui se prend pour la lanterne des  Africains sache qu’il  s’est trompé d’époque.En fait  il est malade. Il est atteint d’un trouble de la personnalité. Il est tourmenté et même  hanté. Comment pourrait-il en être autrement pour cet adepte des loges et autres égrégores de la franc-maçonnerie à l’instar de son gourou Soro Guillaume. Rien d’étonnant ni de surprenant pour ce fanfaron qui passe son temps à exhiber ses parchemins sans contenu, octroyés par ses parrains franc-maçons dans d’obscures conditions, aux fins de la perpétuation de l’obscurantisme dans la conscience des Africains. Des parchemins qu’il agite à tout vent et à tout venant comme des épouvantails. Docteur en ceci, Agrégé en cela, Habilitation à donner cela…Bref  un  pitoyable cirque sur fond d’un folklore particulièrement désolant.

Toute honte bue, M. Nyamsi Franklin déclare être un militant de l’Union  des Populations du Cameroun(UPC) : le Parti historique et icône de la revendication nationaliste contre l’ordre colonial français au Cameroun. De quelle  UPC  s’agit-il cher Docteur-Agrégé   de  philosophie ? Cessez de vous ridiculiser. Nous savons que quand on vend son âme au diable on est prêt à tout,  même à se faire passer pour une femme alors qu’on est  physiologiquement et organiquement  un homme.Drôle de comportement pour quelqu’un qui se réclame militant du Parti  des Nationalistes  Félix Roland  Moumié, d’Ossendé Afana, de Ruben Um Nyobe, et d’Ernest  Ouandié. Un peu de logique  et de consistance !

C’est comme si un militant et cadre  du Front National de Mme Marine  Le Pen et membre du Syndicat Groupe d’Union de Défense(GUD) venait à se déclarer  sur un plateau de télévision qu’il est également membre de Front de Gauche de M.Mélanchon  et sympathisant de la  Confédération Générale des Travailleurs(CGT).Une incommensurable  stupidité. Ressaisissez-vous en vous taisant, et cessez de prendre les Camerounais pour des idiots. L’on sait ce que  vous êtes, ce que vous faites et ce que vous valez  et  pourqui vous vous battez.Cessez de brandir vos parchemins. Ce n’est pas le plus important pour les Africains.

En tout état de cause, que les Africains retiennent une fois pour toutes, que quand ils voient un « Nègre », sorti des Universités et autres  Officines  occidentales brandir et étaler ses parchemins (Agrégation, Doctorat …) à la moindre occasion, qu’ils comprennent  qu’il s’agit d’un  Voyou.

Pour terminer, nous  donnons le conseil ci-après à M. Franklin  Nyamsi ; Cher Agrégé de philosophie, quand vous êtes de passage au Cameroun, prenez la peine d’arriver dans   votre  village natal.Localité dont vous ignorez   même le nom pour n’y avoir jamais mis les pieds. Quelle Pitié pour cet étrange  Upéciste.

 

 

camernews-Franklin-Nyamsi

camernews-Franklin-Nyamsi