caamernews-moustik-karismatik

Moustik Karismatik (Humoriste): «Je me porte comme une bière glacée dans un congélateur».

Moustik Karismatik (Humoriste): «Je me porte comme une bière glacée dans un congélateur».

Il continue son ascension fulgurante; clips vidéo, plateaux de présentation de spectacles, plateaux de musique, plateaux d’humour, Moustik Karismatik est un touche-à-tout mais dont le génie est célébré à l’unanimité.

Il continue son ascension fulgurante ; clips vidéo, plateau de présentation de spectacles, plateaux de musique, plateaux d’humour, Moustik Karismatik est un touche-à-tout mais dont le génie est célébré à l’unanimité. Très plébiscité, il en oublie les moments de galères qui ont précédé sa gloire. Le jeune humoriste vient d’ailleurs de rafler le prix du Meilleurs humoriste 2013, décerné par une chaine locale. Il s’est entretenu avec Cameroon-Info.Net

Comment se porte Son Excellence Moustik Karismatik ?

Je me porte comme une bière glacée dans un congélateur.

Vous êtes très sollicité depuis quelques temps et ne manquez plus aux nombreux rendez-vous du rire; comment vivez-vous cette ascension ? D’aucuns vous proclament même «humoriste par excellence de la jeunesse»…

(Il souri) Humoriste par excellence de la jeunesse, je veux bien, mais artiste je préfère; parce que je fais également dans la musique et dans pas mal de domaines. C’est vrai, aujourd’hui ma côte de popularité croît, et je dirais que c’est encourageant, c’est réconfortant; parce que quand je jette un coup d’œil sur le rétroviseur je me rends bien compte du chemin parcouru, et si aujourd’hui il y a autant de sollicitation c’est que quelque part il y a cette reconnaissance du public qui suit, d’un travail bien fait. Je suis très sollicité mais je ne vais pas partout aussi, parce qu’il y en a qui ne vous préviennent même pas et plaquent votre image sur leurs affiches. Mais pour ce qui est des causes nobles j’ai toujours répondu présent, parce que j’estime qu’au-delà du showbiz qu’on mène, il y a une certaine visée éducationnelle et patriotique qu’on devrait également mener.

Sur votre Mur facebook vous postiez avoir gagné un prix spécial ces derniers jours…

Exactement; je viens de rafler la récompense du «Meilleur Humoriste 2013» ; ce prix m’a été décerné par la chaine de télé TTV. C’est un prix qui m’honore vraiment et me va droit au cœur, là je me rends compte que le travail évolue et qu’il porte même déjà ses fruits; la preuve, je n’ai plus de problème de loyer (rire).

Quelles sont les dates imminentes de Moustik Karismatik, quand on sait que nous sommes plongés dans la semaine de la femme ?

Déjà je leur souhaite une très bonne fête, elles œuvrent beaucoup dans notre quotidien. En ce moment je prépare un spectacle qui s’axe sur «l’élan patriotique et la promotion de l’éthique» ; il se tiendra le 07 mars prochain à l’hôtel Hilton de Yaoundé et je serai aux côtés de Bikarata, Marie Louise E., Marco Singer et pas mal de chansonniers, et ce sous le très Haut Patronage du Président de la République. Donc les choses avancent bien. Mais je prépare également mon propre spectacle intégral Moustik Karismatik; le moment venu vous serez informé; et je précise à tous ceux-là qui répondront présents à ce spectacle, si vous n’avez pas une prescription médicale, ne venez pas, parce que c’est interdit aux cardiaques. Je vous ferai rire jusqu’à arrêter votre rythme cardiaque.

Et bientôt on vous comptera parmi ceux qui lui présenteront les vœux…

Si c’est pour un élan patriotique, je suis partant ; je ne suis pas politicien.

Quand est-ce que vous vous lancez dans cette aventure ?

Ça remonte à très longtemps, mais mes premières scènes je les vis à partir de 2010, notamment sur les plateaux de Challenge Vacances (programme qui prône le mérite scolaire), Castel Live Comedy etc…

Vous côtoyez également de grands noms de l’humour au travers des spectacles ; qu’est-ce que ça vous fait d’approcher ceux-là même qui ont bercé votre enfance, notamment Kaïser Show, edoudoua Non Glacé etc.

Votre question me touche beaucoup, parce qu’effectivement dans mon enfance je regardais Gohou Michel, le grand-frère Edoudoua, Bikarata et tous les autres à la télé, et aujourd’hui j’ai cette chance de les côtoyer et même de me produire en spectacle avec eux ; et ce qui me touche encore c’est qu’ils sont si humbles et me respectent en tant qu’humoriste, ils apprécient mon talent et j’ai parfois l’impression de rêver. Je dois avouer qu’ils nous ont montré le chemin, parce que c’est en les regardant faire que l’amour du métier est né en nous. Donc c’est un grand honneur pour moi d’être proche d’eux et d’apprendre encore.

caamernews-moustik-karismatik

caamernews-moustik-karismatik