camernews-oyongo

Montréal Impact : Oyongo Bitolo s’explique

Montréal Impact : Oyongo Bitolo s’explique
Cinq mois après avoir été transféré de New York Red Bull à Montréal Impact, l’international camerounais va bientôt officiellement se joindre à son club. Un retour que le management de son nouveau club apprécie. Il faut dire que l’Impact a été particulièrement compréhensif et était convaincu que le jeune international allait finir par arriver. Avant de quitter le Cameroun pour Montréal via New York, nous l’avons rencontré.

On n’a que rarement entendu parler de vous après la Coupe d’Afrique des nations…

Je suis rentré au Cameroun pour pouvoir travailler. Comme vous le savez certainement, ma situation en club s’était un peu compliquée alors que nous étions en compétition avec le Cameroun. Il fallait que je travaille en attendant, que la situation s’arrange. Le positif est que c’est maintenant en cours de finalisation et s’il plait à Dieu, je vais reprendre la compétition bientôt.

Quelle était cette situation ?

La MLS est une Ligue à part entière. Il y existe des clauses qu’il faut respecter. C’est vraiment l’essentiel du souci. Cette ligue a un système d’échange et de transfert que l’on appelle la “trade” que mes conseils et moi ne comprenions pas. Dans ce système, un club peut offrir un de ses joueurs à un autre sans son consentement. Bon, il faut quand même dire que l’Impact évolue dans la même ligue où j’ai joué l’année dernière. Maintenant, il faut avancer. Il ne faut pas baisser la tête. Il faut se mettre en tête, qu’il y aura des challenges plus difficiles à relever.

Qu’est ce qui vous a poussé à revoir votre position ?

La compétition me manquait. Et je souhaite enchainer avec l’équipe nationale du Cameroun qui a d’ailleurs un stage en juin. Il y a aussi le joueur, que je suis. Il ne faut pas qu’après quatre à cinq mois sans jouer, je me retrouve avec une année d’inactivité sous prétexte, que j’attends le règlement d’un contentieux avec la MLS.

Les dirigeants de l’Impact sont-ils prêts à vous ouvrir grandement les bras après tout ce qui s’est passé ?

Normalement. Enfin j’espère. Il faut cependant dire que je n’ai jamais déclaré ne pas vouloir continuer dans la MLS. Je n’ai pas eu le moindre problème avec Montreal Impact. Je vais regagner le club. Je vais me battre pour m’imposer et avoir du succès avec le club.

N’avez-vous pas quelques soucis à l’idée de retrouver un club avec lequel vous avez eu un contentieux ?

J’ai plutôt des fourmis dans les jambes. J’ai hâte d’aller tout casser, de donner le meilleur de moi.

Avez-vous pris de temps de rassembler des informations sur l’équipe ?

Montréal Impact est une équipe que j’ai croisée à quelques reprises avec New York Red Bull l’année dernière. C’est une bonne équipe avec de bons joueurs dont Eric Alexander avec qui j’ai évolué l’année dernière. Le coach Klopas y fait un travail monstrueux même si les résultats ne suivent pas cette année. Mais elle a failli remporter la Champions League de la CONCACAF et a sort des grosses équipes avant de perdre à domicile contre Club America, 2-4. Ils souffrent en championnat et sont en bas de tableau. J’espère apporter ma modeste contribution à l’équipe comme tous les joueurs qui y sont.

 

camernews-oyongo

camernews-oyongo