L’Université de Yaoundé 2 ouvre des facultés dans les régions de l’Est et du Sud

Les régions de l’Est et du Sud seront bientôt dotées chacune d’une annexe de la Faculté des sciences juridiques et politiques de l’Université de Yaoundé 2 Soa.

L’annonce a été faite vendredi 19 juin 2015 par Jaques Fame Ndongo, ministre de l’enseignement supérieur, lors des questions orales face aux députés.

Avec ses huit Universités d’Etat, le Cameroun est assurément le pays le plus fourni en la matière dans la sous-région. Cependant, les députés, élus du peuple ne cessent de décrier la disparité dans l’implantation de ces structures de l’enseignement supérieur chargées de former les élites du pays. Ces huit Universités sont en effet implantées dans sept régions du pays: Sud-Ouest (Université de Buéa); Littoral (Université de Douala); Ouest (Université de Dschang); Adamaoua (Université de Ngaoundéré); Centre (Université de Yaoundé I et II) ; Extrême-Nord (Université de Maroua); Nord-Ouest (Université de Bamenda).

S’agissant des autres régions (Est, Sud et Nord), «le chef de l’Etat SE Paul Biya est en train de prendre des dispositions appropriées pour la création par décret présidentiel de l’Université de Bertoua en tant que de besoin. Idem pour les deux autres régions qui n’ont pas encore d’Université d’Etat, à savoir la région du Nord et la région du Sud», a rassuré Jacque Fame Ndongo.

En attendant ces créations «programmées et inéluctables», le ministre de l’enseignement supérieur annonce la création des annexes de la Faculté des sciences juridiques et politiques de l’Université de Yaoundé 2 à l’Est et au Sud: «Je suis heureux de vous annoncer que dès le 15 septembre 2015, et ce conformément à une résolution du conseil d’administration de l’Université de Yaoundé II Soa, en sa session du 10 avril 2015, la ville de Bertoua abritera un campus annexe de la Faculté des sciences juridiques et politiques de l’Université de Yaoundé II. Il en sera de même à Ebolowa dans la région du Sud. Les locaux sont déjà