camernews-roger-milla

Actualités sports : Lions Indomptavles – Un eventuel changement d’entraineur n’est meme pas a envisager

Actualités sports : Lions Indomptavles – Un eventuel changement d’entraineur n’est meme pas a envisager

Le comportement de Roger Milla n’étonne à vrai dire personne. Il a ainsi pris l’habitude de créer des polémiques à la veille de chaque Coupe du monde. Pour ne revenir qu’en 2010, à dix jours du début de la compétition, il avait déstabilisé toute l’équipe camerounaise à travers des critiques virulentes à l’encontre de Samuel Eto’o. Une sortie une fois de plus maladroite de Roger Milla, qui estimait que le capitaine des Lions indomptables avait apporté beaucoup à Barcelone et à l’Inter Milan, mais «jamais rien à l’équipe du Cameroun».

En outre, nul ne saurait comprendre cette attitude affichée par l’Ambassadeur itinérant. Il veut un entraîneur qualifié alors qu’il promettait il y a quelques mois, de «tabasser» le coach blanc qui viendrait à mettre ses pieds au Cameroun pour remplacer son ami Jean Paul Akono. Une bourde monumentale qualifiée de geste de xénophobie et pire de racisme manifeste par la presse internationale.

L’image d Cameroun est une nouvelle fois salie à cause d’un homme accusé déjà d’avoir provoqué le départ du coach Pierre Lechantre, excellent technicien qui gagnait tous ses matches par des scores de 3 buts à 0 au moins et qui fût sacré champion d’Afrique 2000 avec le Cameroun face aux Supers Eagles du Nigeria.

Roger Milla est donc un récidiviste qui avait également eu maille à partir avec Otto Pfister qui fût malgré tout vice champion d’Afrique en 2008. Pour lui, le meilleur coach, c’est son ami Jean Paul Akono. Quelle idée saugrenue de penser que cet entraîneur qui n’a pas fait de recyclage depuis plus de 20 ans est le seul technicien capable de diriger le staff technique des Lions indomptables !

Chez les Bantou (Roger Milla en fait d’ailleurs partie), la parole des sexagénaires est quelque chose de sacrée et de rare. Les Camerounais en tout cas n’entendent plus se laisser distraire comme par le passé. Et, de sources concordantes au ministère des Sports et de l’Education physique à Yaoundé, un éventuel changement d’entraîneur n’est même pas à envisager.

camernews-roger-milla

camernews-roger-milla