camernews-lionnes

Lionnes juniors : parties dans l’indigence

Lionnes juniors : parties dans l’indigence

C’est à la dernière minute que toutes les conditions du voyage ont été réunies. Au-delà du manque d’équipement depuis le début du stage le 14 juillet dernier, joueuses et encadreurs n’ont reçu aucune prime (olympique et de match nul) depuis le match aller.

Charles Kamdem, le sélectionneur des Lionnes juniors, s’est montré agacé au moment du départ de Yaoundé. Son équipe n’a reçu des équipements d’entraînement et de match que dans la nuit, à 3h du matin. Depuis la reprise du stage de préparation, le 14 juillet dernier, les jeunes Lionnes ont travaillé sans les maillots de l’équipe nationale. C’est grâce à Landry Tchapdjouo, le voyagiste des Lions Indomptables, que ces équipements, confisqués depuis le match aller dans un pressing faute d’argent pour régler la facture, ont été retirés.

« C’est le voyagiste de l’équipe qui a payé de sa poche l’argent qu’on demandait au pressing. C’est encore lui qui nous a donnés un peu d’argent pour acheter de l’eau là-bas. Ce monsieur est un Dieu pour nous », nous a confié Charles Kamdem. Selon nos informations, l’on parle d’une somme de 400 000Fcfa exigée par ce pressing. C’est encore lui qui a supporté les frais liés au payement des carnets de vaccination des joueuses, puisqu’elles voyagent pour la plupart, pour la première fois. De même, selon notre informateur, c’est grâce à Tombi à Roko Sidiki, le secrétaire général de la Fécafoot, que le médecin de cette équipe a pu acheter des médicaments pour équiper la boîte à pharmacie. « Nous partons sans avoir reçu la moindre prime olympique, ni celle du match aller », nous a indiqué un autre membre de l’encadrement de cette équipe junior.

 

camernews-lionnes

camernews-lionnes