camernews-Alerte-Enlevement

Libération de dix-huit otages déténus au Cameroun par des rebelles centrafricains

Libération de dix-huit otages déténus au Cameroun par des rebelles centrafricains

Dix-huit personnes pris en otages en fin de semaine dernière au Cameroun, dans la localité de Garoua-Boulai, région de l’Est, frontalière de la Centrafrique par des rebelles centrafricains, essentiellement des commerçants et des éleveurs, ont été toutes libérées, a appris APA lundi de source officielle.

Selon le gouverneur de la région de l’Est, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, la libération de ces personnes est intervenue en deux phases, d’abord au terme des négociations avec des ravisseurs, ensuite grâce à un assaut des forces de sécurité camerounaise.

Après avoir pris contact avec des ravisseurs, ceux-ci ont libérés treize personnes, exigeant le paiement d’un rançon avant la libération des autres.

Une situation qui a poussé l’armée camerounaise a donné l’assaut, obligeant des preneurs d’otages à prendre fuite, avant de récupérer des otages, qui, d’après les autorités se portent bien.

Kidnappés dans la nuit de jeudi à vendredi dernier autour de 23 heures alors que ces commerçants et éleveurs se trouvaient dans un car de transport en commun, des otages ont été amenés en territoire centrafricain, où des ravisseurs exigeaient le paiement d’une rançon avant leur libération.

Dans une intervention ce lundi à la radiotélévision nationale, la CRTV, le gouverneur de l’Est a indiqué qu’aucune rançon n’a été payée, « nous n’avons pas cédé à ce chantage », a déclaré l’autorité administrative.

Le gouvernement demande aux populations de prendre des précautions dans les zones situées a proximité avec la Centrafrique, d’autant que la porosité des frontière facilite des incursions des bandes armées centrafricaines en dépit du renforcement de mesures de sécurité le long de la frontière.

camernews-Alerte-Enlevement

camernews-Alerte-Enlevement