camernews-lions

Les Lions Indomptables menacés d’expulsion de l’hôtel

Les Lions Indomptables menacés d’expulsion de l’hôtel

Si elle ne paie pas sa facture après la séance d’entraînement de ce matin, la sélection nationale fanion de football du Cameroun sera expulsée du Nomad Résidence Hôtelière de Libreville où Volker Finke et son groupe sont logés depuis le 9 janvier dernier. Les dirigeants de cet établissement hôtelier qui réclament le règlement de plusieurs factures, sont décidés à mettre Stéphane Mbia et ses coéquipiers dehors.

Après le retard accusé dans le paiement de leur prime de qualification pour la Coupe d’Afrique des nations (Can) qui démarre ce samedi en Guinée Equatoriale, les Lions Indomptables ont échappé – pour le moment bien sûr – à un scandale encore plus honteux ce jeudi. Les joueurs camerounais ont failli être expulsés de leur hôtel. Selon des informations Camfoot, le coordonnateur de l’équipe camerounaise qui serait chargé de régler les questions d’ordre financier serait encore à Yaoundé alors que le stage, lui, se poursuit au Gabon. Les patrons de l’hotel ont pris les passeports des joueurs en gage.

Finke contraint de payer les arbitres lui-même

Du coup, c’est un peu du chacun pour soi dans la tanière des Lions Indomptables. Tenez, mercredi, à l’occasion du dernier match amical de la sélection camerounaise qui recevait le club vice-champion de première division du Gabon, le CF Mounana (0-0) c’est l’entraîneur-sélectionneur Volker Finke qui a dû prendre en charge le collège des arbitres qui ont dirigé cette rencontre. Le tacticien allemand aurait dépensé de sa proche poche un peu plus de 5 000 Euro, soit 3 275 000 Francs Cfa. L’entraîneur devait absolument éviter que le match soit déprogrammé, à quelques heures du coup d’envoi. Encore des faits divers. Et ça n’arrive qu’au Cameroun. Comme quoi, les mauvaises habitudes ont la peau dure au pays de Roger Milla.

Etoga Atanase à Libreville, correspondance particulière

 

camernews-lions

camernews-lions