Les ambassades du Cameroun a l’étranger sont-elles la propriété de l’etat du Cameroun ou des membres du Rdpc?

L’ambassade est une institution qui a pour mission de représenter un Etat à l’étranger. Cette institution, qui permet à un Etat de nouer des relations diplomatiques avec un autre Etat, était déjà présente dans les Etats grecs et romains, sous la forme respective des « orateurs » et des « légats ».Pour autant cette vieille institution a évolué. A l’heure de la révolution des technologies de l’information et de la communication, alors que la mondialisation rend les Etats de plus en plus interdépendants, son rôle de médiateur entre Etats est devenu d’autant plus important.
 
De nos jours, on distingue deux types d’ambassade. Elle est dite « bilatérale » lorsqu’elle est envoyée dans un pays par un autre, afin de développer leurs relations mutuelles. Mais elle peut également être « multilatérale », lorsqu’elle représente un Etat auprès d’organisations internationales.
 
L’ambassadeur, ou l’ambassadrice, constitue la plus haute autorité de l’ambassade. C’est lui qui donne les grandes orientations du travail effectué par le personnel de l’ambassade, et qui coordonne les différents services. L’ambassadeur est responsable de tout ce qui intéresse son pays, dans le pays où il est accrédité. Le dit « chef de mission diplomatique », assume la plénitude des pouvoirs de l’Etat qu’il représente, et est chargé de mettre en oeuvre la politique extérieure de son pays. Pour cela, il est guidé par les instructions du Ministère des relations extérieures.

Pour le Cas du Cameroun, les ambassades du Cameroun à l’étrangers sont souvent transformées  en maisons du “RDPC”, parti au pouvoir au Cameroun.

Nous avons vu le 17 avril 2007, l’ambassade du Cameroun à Bruxelles servir de lieu aux assises du RDPC pour les élections des membres du bureau du RDPC Bénélux. 
 
Nous avons vu à Paris le 6 novembre 2012, les membres du RDPC en tenues de leur parti politique aller fêter le trentenaire de pouvoir de leur mentor à l’ambassade du Cameroun à Paris.

Toujours à Bruxelles, c’est à l’ambassade du Cameroun que le RDPC avait fêté le 28ième anniversaire de Paul Biya à la tête du cameroun. C’était le 6 novembre 2010. ce jour, c’est l’ambassadeur en Poste Monsieur Evina, qui leur a souhaité la bienvenue et la bonne fête… dans les locaux de l’ambassade du Cameroun à Bruxelles.

Depuis une semaine, tous les soirs, dans les locaux de l’Ambassade du Cameroun en France, Njoh Mouelle préside les opérations de renouvellement des organes de base du RDPC, son parti. Ce qui est impossible pour une autre formation politique, pour une autre association des camerounais de l’extérieur. Une affliction pour notre démocratie que nous essayons de construire.

N’allez surtout pas demander aux Camerounais du Brésil, du Gabon, du Maroc, de Russie ce qu’ils savent des fêtes organisées par le RDPC dans les locaux de l’ambassade du Cameroun dans leur pays respectif.

En dehors du RDPC, les partis politiques de l’opposition peuvent-ils solliciter les locaux des ambassades du Cameroun pour une activité ?

Si les ambassades de l’Afrique du Sud, de la Côte d’Ivoire, du Senégal, du Benin…ouvrent les portes de leur salle de réunions aux partis d’opposition et aux associations culturelles diverses de leur pays respectif, pourquoi le Cameroun est à la traine ?

L’ambassade du Cameroun étant selon les principes diplomatiques, politiquement neutre  devrait abriter les cérémonies de toutes les chappelles politiques du pays. Un ambassadeur dans ses prérogatives doit travailler activement dans la promotion de l’intérêt de son pays. En acceptant d’accueillir une activité politique du parti pouvoir et en refusant celui de l’opposition constitue un manquement car, l’ambassade du Cameroun par définition, est la propriété de l’Etat du Cameroun et par extension du peuple camerounais .

La Confiscation d’une ambassade par un seul parti doit être dénoncée avec la dernière énergie et la classe politique camerounaise doit s’investir pour y mettre fin. Et dire que cela fait déjà 33 ans que ce manquement perdure….

Les ambassades du Cameroun à l’étranger sont-elles la propiété de l’Etat du Cameroun ou des membres du RDPC? Telle est la question de la semaine.

La rubrique le débat est la vôtre. Vous pouvez vous aussi nous soumettre des thèmes et des sujets à débattre aux courriels suivants:seumo@hotmail.com ou mieux encore àwebmaster@camer.be. Pour ceux d’entre vous qui nous ont soumis des sujets à débattre et qui ne sont pas encore publiés, prière de bien vouloir patienter. Ils seront diffusés. Nous vous remercions d’avance et vous remercions pour votre marque de sympathie