Les 10 Africains qui font bouger la Ligue 1 française

Les Camerounais Nicolas Nkoulou (Marseille) et Clinton Njie (Lyon) dans le classement réalisé par le magazine France Football

 

On leur reproche tous les deux ans d’aller disputer la Coupe d’Afrique des Nations. Et pourtant, leur talent est unanimement reconnu et apprécié par les clubs. Le top 10 des Africains de L1 réalisé par France Football comporte les noms de deux Camerounais.

1- André Ayew (Marseille, Ghana), 7 buts, 2 passes décisives: Le stratège
Dans le jeu, son influence est incontestable : Andre Ayew est celui qui dirige la manoeuvre, impulse, ordonne, replace de la voix et du geste. En phase offensive, il est souvent celui qui déclenche l’avant dernière passe et sait aussi conclure, en soutien des attaquants. Quand l’OM court après le ballon, le capitaine ghanéen se transforme en «bloqueur». Il donne l’exemple et fait partie des meilleurs joueurs dans le repli défensif, un domaine dans lequel il a beaucoup progressé. Pour sa dernière saison en France, il rayonne.

2- Wahbi Khazri (Bordeaux, Tunisie), 8 buts, 5 passes décisives: Le complémentaire
Passé l’été dernier de Bastia, son club formateur, à Bordeaux, l’ancien international espoir français s’est installé dans le costume de patron du jeu offensif. D’abord sur un côté, et depuis février replacé avec bonheur par Sagnol dans un rôle plus axial en soutien des attaquants. Buteur ou passeur, il est le Girondin le plus décisif cette saison.

3- Max-Alain Gradel (Saint-Etienne, Côte d’Ivoire), 10 buts, 2 passes décisives: Le finisseur
Sacré champion d’Afrique avec les Eléphants, l’attaquant de poche des Verts valide enfin toutes les belles promesses entrevues depuis quatre ans. Efficace et souvent décisif, il réalise sa saison la plus aboutie à l’ASSE depuis son arrivée en 2011. Il a inscrit six buts en 2015, et affiche une forme étonnante qui lui a valu d’être retenu dans le onze type de la dernière CAN.

4- Jordan Ayew (Lorient, Ghana), 9 buts, 5 passes décisives: Le buteur
Depuis son passage d’une demi-saison à Sochaux sous la direction de Hervé Renard, le benjamin des frères Ayew est transformé. Recruté par Lorient l’été dernier pour aider le club dans sa campagne pour le maintien, le Ghanéen a effacé toutes ses statistiques précédentes. Plus efficace devant le but, Jordan (24 ans) a mûri. Le soliste est devenu plus altruiste aussi comme en attestent ses passes décisives. Sauvera-t-il Lorient d’une chute en L2 ?

5- Lamine Sané (Bordeaux, Sénégal) 1 but : Le mur
Capitaine des Girondins, le défenseur central sénégalais contribue à l’excellente saison de Bordeaux. Auteur d’un but contre le PSG, Sané a lui aussi gagné en expérience cette saison.

6- Aymen Abdennour (Monaco, Tunisie): La tour de contrôle
Même si l’axial monégasque a joué à peine la moitié des matches cette saison, sa présence et son abattage ont encore rassuré le club de la Principauté. Arrivé de Toulouse en 2014, il s’est imposé comme l’un des meilleurs stoppeurs de Ligue 1.

7- Nicolas Nkoulou (Marseille, Cameroun) 2 buts: L’expérimenté
Tout a déjà été dit, ou presque, sur le défenseur axial de l’OM. Après une dernière saison compliquée, il a fait valoir son expérience, son placement et une efficacité redoutable dans les duels, même s’il n’a pas joué lui non plus, tous les matches, loin s’en faut.

8- Clinton Njie (Lyon, Cameroun), 4 buts, 5 passes décisives : La révélation
Pour sa première vraie saison dans le groupe pro, le jeune attaquant de l’OL a su grappiller du temps de jeu (25 matches, 11 en tant que titulaire) et surtout participer à l’effort offensif. Ses efforts ont été récompensés par une entrée remarquée en sélection camerounaise.

9- Aïssa Mandi (Reims, Algérie), 4 buts, 2 passes décisives : Le gourmand
De retour de la Coupe du monde au Brésil, le latéral droit algérien aurait pu en profiter pour souffler. Au contraire, le Rémois a encore progressé, notamment au plan offensif puisqu’il est le deuxième défenseur au nombre de buts derrière Guerreiro et à égalité avec Mexer. Une qualité qu’il démontre aussi en sélection.

10- Mexer (Rennes, Mozambique), 4 buts: Le méconnu
Il est arrivé de Liga Sagres portugaise sans faire de bruit mais auréolé d’une expérience de cinq ans à Olhanense puis au Nacional Madeira. A 26 ans, le Mozambicain s’est immédiatement imposé au cœur de la charnière centrale de Rennes. Calme et rassurant, ce joueur décisif dans le jeune aérien compte déjà 4 buts à son actif. Une bonne pioche donc.

Auraient pu également figurer: Vincent Enyeama (Lille, Nigeria), Prince Oniangué (Reims, Congo) 3 buts, Ryad Boudebouz (Bastia, Algérie), 5 buts et 3 passes décisives, Nabil Dirar (Monaco, Maroc), 2 buts et 2 passes décisives, Yoann Touzghar (Lens, Tunisie), 7 buts, Yacine Bammou (Nantes, Maroc), 4 buts et 3 passes décisives.