Diffusion de la CAN 2019. Le Cameroun affûte ses armes

Le sujet était au centre d’une audience ce 12 juillet entre le ministre de la Communication et l’ambassadeur de Chine au Cameroun. Pierre NGOM Le ministre de la Communication (Mincom) a reçu en audience ce 12 juillet l’ambassadeur de Chine au Cameroun. L’échange entre Issa Tchiroma Bakary et Wang Yingwu a porté sur la coopération entre les deux pays en matière de communication et notamment sur le projet de réhabilitation de la Cameroon Radio Television (CRTV) en vue de la production d’un signal de qualité lors de la Coupe d’Afrique de Nation que le Cameroun organise en 2019. En effet, comme l’a indiqué le Mincom, la Chine a été choisie par le président de la République, Paul Biya, comme partenaire stratégique pour la réhabilitation du signal de la CRTV, ainsi que la production du signal. « Le pays organisateur va produire le signal de tous les matchs. C’est un défi très important pour lequel le chef de l’Etat a consenti des moyens très importants. 110 milliards de F pour le faire », a rappelé le Mincom. « La présence de l’ambassadeur aujourd’hui a été pour moi une opportunité de souhaiter qu’il soit notre ambassadeur auprès d’Exim Bank of China, de Startimes pour l’aboutissement aussi bien du financement, sa mise en place, que pour la réalisation effective de cette réhabilitation », a ajouté Issa Tchiroma Bakary. Ce projet consiste en la réhabilitation des 38 centres de diffusion de la CRTV, les 10 stations régionales, toutes les chaines FM, le poste national et le centre de production de Mballa II à Yaoundé. Il s’agira d’augmenter la performance de ceux-ci. La mise à niveau des centres de diffusion a débuté depuis quelques années. Plusieurs centres ont déjà été. Il s’agit notamment des centres de Yaoundé et de Douala entièrement remis à neuf, numérisés et prêts à l’emploi depuis 2016. La CRTV prendra à coup sûr un coup de neuf à la fin du projet. 380 techniciens doivent par ailleurs être outillés à l’utilisation du matériel up-to-date récemment acquis par l’entreprise. Ceci dans la mesure où ces ressources humaines seront mobilisées sur les six sites devant abriter la Can 2019. Cerise sur le gâteau, l’ambassadeur Wang Yingwu a annoncé que la Chine offrait la possibilité à 300 villages au Cameroun de disposer de kits permettant de recevoir le signal de la télévision numérique terrestre (TNT). A ce justement, à la CRTV, tout est en place. Il ne reste plus que le gouvernement trouve les moyens pour faire venir des décodeurs ou set up box, pour que la population puisse avoir accès à la TNT.