Le suivi des patients dans certains hôpitaux de Yaoundé s’améliore

Grâce à l’appui du Groupe de la Banque Mondiale au Cameroun, le suivi des patients dans certains hôpitaux de Yaoundé s’est considérablement amélioré. Les responsables des institutions sanitaires, ont signé des contrats de performance avec tous leurs services, administratifs y compris. Ceci pour améliorer l’état de santé des populations par des offres de soins accessibles, équitables et de qualité.

Le financement basé sur la performance consiste ainsi à ajouter des bonus sur les salaires des personnels en fonction de leur rendement au cours d’une période donnée. Le résultat est visible à l’hôpital Gynéco-Obstétrique et Pédiatrique de Yaoundé (H-Gopy). En quelques mois, le taux de mortalité maternelle, par exemple, est passé de 147,87/100.000 en 2015 à 71,07/100.000 en 2016. Selon le directeur de l’hôpital, le Pr Angwafor, le taux de fréquentation de l’hôpital ainsi que le taux d’occupation dans les services d’hospitalisation a doublé.

Les contrats de performance ont été signés avec 472 formations sanitaires nationales (12% des établissements de santé) couvrant environ 15% de la population. Dans le système de financement basé sur la performance, il appartient à chaque structure de santé de mettre en œuvre des stratégies novatrices pour servir plus de patients et ce dans le respect des normes.

Ces stratégies sont variées allant de l’amélioration de l’accueil, de l’état des infrastructures, de l’équipement, de la motivation du personnel, jusqu’à la révision à la baisse des tarifs de soins.