Le secteur bancaire explique pourquoi les PME camerounaises ont du mal à trouver des financements

A l’occasion de la 10ème édition de l’Africa Banking Forum (ABF), plateforme d’échanges sur l’économie, qui s’est tenue à Douala du 28 au 29 juin à Douala, le secteur bancaire a expliqué pourquoi les Petites et moyennes entreprises (PME) camerounaises, ont du mal à trouver des financements.

Gwendoline Abunaw, directrice générale (DG) d’Ecobank Cameroun, a évoqué un « environnement réglementaire qui n’autorise pas les banques à prendre certains risques avec la PME ». « Les PME doivent savoir que les banques ne peuvent pas financer des structures qui ne présentent pas un certain nombre de garanties. Or, très souvent, ces entreprises évoluent dans l’informel. Ce qui rend difficile l’apport en financement d’une banque ».

Pour sa part, Alphonse Nafack, DG d’Afriland First Bank a déclaré : « La PME pense qu’il suffit d’entrer dans une banque et de bénéficier d’un crédit. Elle n’a pas pris en compte le fait que, même sur le marché bancaire, le financement de la PME ne relève pas de la politique de toutes les banques ».

Néanmoins, a indiqué le DG d’Afriland, les contraintes réglementaires ne doivent pas continuer d’être un obstacle pour accompagner les PME. « Nous devons trouver des solutions alternatives. Et ces solutions, elles existent. Il faut se rapprocher des bailleurs de fonds qui peuvent accorder des ressources longues pour financer les hauts de bilan des PME.», a-t-il préconisé.

Malgré des initiatives publiques (une banque, Agences de promotion,…) et privé (Centre de développement des PME du Gicam), les petites entreprises restent encore confrontées au difficile accès aux financements. Et pourtant, les PME représentent officiellement 90% du tissu économique du Cameroun.

S.A