Le port africain le plus attractif se trouve…au Bénin

Le port autonome de Cotonou a reçu le trophée principal à la première édition des awards des ports africains, tenue le 18 septembre à Abidjan. Aucune récompense décernée au port de Douala (Cameroun)

Le port autonome de Cotonou a reçu, vendredi dernier, 18 septembre 2015, à Abidjan, le prix de la meilleure attractivité lors de la première édition des awards des ports africains. L’événement, organisé par Le cabinet Codex – une agence de communication – en partenariat avec l’Association de gestion des ports d’Afrique de l’Ouest et du Centre (AGPAOC), s’est déroulé au Sofitel Hôtel Ivoire.

Les ports des 22 pays membres de l’Agpaoc ont été pris en compte dans cette initiative organisée pour mettre en valeur «les performances, les compétences, les efforts d’investissements en matière technologique, d’infrastructures et d’équipements» dans les ports du continent.

Le port de Douala au Cameroun, qui fait pourtant partie de l’Agpaoc et régulièrement présenté comme l’un des principaux de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac), n’a reçu aucune récompense lors de cet événement.

Le Prix du port le plus attractif, décerné au Port autonome du Bénin, a pris en compte, entre autres indicateurs, le tonnage par poste à quai, l’escale par poste à quai.

Le Prix de la meilleure performance, attribué au port de Tema, au Ghana, était basé quant à lui sur le temps moyen d’attente en rade, la cadence de manutention et les types d’équipements.

Le Prix du port le plus modernisé, décerné au Port autonome de Dakar (Sénégal) intégrait des indicateurs tels que: l’existence d’un système d’informatisation intégré, l’automatisation des activités de l’accueil navire, le passage des marchandises et la gestion du domaine ; la mise à jour des données statistiques sur le site web.

Le Prix du port de l’intégration des économies sous régionales est revenu au Port autonome d’Abidjan (Côte d’Ivoire). Le jury a pris en compte ici le nombre de pays sans littoral desservis, le nombre de conteneurs en transit et en transbordement.

Le Prix du meilleur manager portuaire, octroyé au port de San Pedro (Côte d’Ivoire), a récompensé les efforts faits dans le domaine de la progression du trafic des navires et des marchandises, ainsi que le taux de profitabilité.

Le dernier prix en compétition, celui récompensant le port ayant le plus investi ces dernières années, a été décerné à l’Autorité portuaire du Nigéria.

La Banque africaine de développement et Meridian Port Services (MPS) – l’opérateur du terminal à conteneurs de Tema au Ghana, filiale de Bolloré Africa Logistics – ont reçu les deux prix spéciaux de la première édition des awards des ports africains.

 

Palmarès de la première édition des awards des ports africains:

* Prix du port, meilleure attractivité: Port autonome de Cotonou (Bénin)
* Prix de la meilleure performance: Port de Tema (Ghana)
* Prix du port le plus modernisé: Port autonome de Dakar (Sénégal)
* Prix du port intégrateur des économies sous-régionales: Port autonome d’Abidjan (Côte d’Ivoire)
* Prix du meilleur manager portuaire: Port de San Pedro (Côte d’Ivoire)
* Prix du port ayant le plus investi : Autorité portuaire du Nigéria

Prix spéciaux:

* Prix d’encouragement aux institutions qui financent les projets portuaires: Banque africaine de développement (BAD);
* Prix des opérateurs de terminaux à conteneurs les plus performants: Meridian Port Services (MPS) Terminal.