Le plan stratégique de la métrologie de l’Afrique Centrale adopté

C’était vendredi 31 juillet, au cours d’une rencontre des ministres en charge de la métrologie tenue à Douala

Le plan stratégique de la métrologie de l’Afrique centrale a été adopté à l’unanimité vendredi, 31 juillet 2015 à Douala, au cours d’une rencontre des ministres en charge de la métrologie. Ledit plan permettra d’avoir une visibilité du développement de la métrologie dans la sous-région.

Ce plan a été décliné en plusieurs axes. L’axe de l’harmonisation de la réglementation et de législation, l’axe du développement des infrastructures, l’axe de la sensibilisation et du plaidoyer envers les décideurs, notamment les chefs d’Etat. Il a également été question de l’implémentation de certaines infrastructures pour son développement.

En ouvrant les assises de Douala, le ministre camerounais du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana, a précisé la nécessité de poursuivre et de renforcer les efforts de coordination et la mise en œuvre des activités planifiées. Il a insisté sur le fait que pour aller sur les marchés internationaux, il faut respecter les règles applicables et veiller à un conditionnement correct des produits.

Le ministre du Commerce, de l’Industrie et du Développement Touristique du Tchad, Abderahim Bireme Hamid à quant à lui affirmé que le marché au niveau de la Cemac ne peut plus être analysé en terme de pays, et que les Etats gagneraient plus en harmonisant les normes.

Ce travail autour de la métrologie, science de la mesure, est soutenu par la coopération allemande, notamment l’Institut national allemand de métrologie depuis 2010.