camernews-eco

Le gouvernement désamorce la grève des transporteurs prévue ce 16 novembre 2015

Le gouvernement désamorce la grève des transporteurs prévue ce 16 novembre 2015

Les transports n’ont connu aucune perturbation au Cameroun ce 16 novembre 2015. C’est que le 13 novembre dernier, c’est-à-dire à trois jour de l’entrée en vigueur du mot d’ordre de grève déposé sur la table du gouvernement camerounais par différents syndicats de transporteurs, les deux parties sont finalement parvenues à un accord, au bout de quatre jours de tractations, a-t-on appris de sources autorisées.

En effet, accédant à l’une des requêtes des transporteurs, le gouvernement camerounais a signé un texte portant création, dans les services du Premier ministre, d’un comité de lutte contre le transport clandestin. Dans le même temps, a-t-on appris, une décision conjointe des ministres des Transports et de l’Administration territoriale, institue et organise le fonctionnement des brigades spéciales de lutte contre le transport clandestin sur l’ensemble du territoire national.

Ces deux décisions gouvernementales ont visiblement suffi pour que les syndicats des transporteurs abandonnent leur revendication principale, à savoir la baisse des prix des produits pétroliers à la pompe, suite à la baisse des cours mondiaux du brut. L’examen de cette question a simplement été renvoyé sine die, a-t-on appris.

Pour rappel, depuis le 1er juillet 2014, le gouvernement a procédé à une révision à la hausse des prix à la pompe, prenant prétexte de la hausse des prix du brut à l’international et de l’augmentation vertigineuse des subventions à la consommation interne des produits pétroliers. A cet effet, le prix du litre de super est passé de 569 francs Cfa à 650 francs Cfa, soit une hausse de 81 francs Cfa, tandis que le litre de gasoil, lui, est passé de 520 francs Cfa à 600 francs Cfa, en augmentation de 80 francs Cfa.

 

camernews-eco

camernews-eco