Le Cameroun va accueillir une conférence internationale des investisseurs

Le vice-président de Havas, Stéphane Fouks, l’a fait savoir mardi au sortir de l’audience, à lui, accordée par le président de la République, Paul Biya, au Palais de l’Unité à Yaoundé

Le Chef de l’Etat a reçu en audience au Palais de l’Unité, mardi, 29 septembre 2015, Stéphane Fouks, vice-président de Havas. Au menu de leurs entretiens, la communication sur le développement économique et les marchés financiers.

Le vice-président de Havas a confié à la presse au terme de 90 minutes d’échange avec le chef de l’Etat que le Cameroun va accueillir au début de l’année prochaine une conférence internationale des investisseurs, pour leur donner à voir, les succès et les projets du pays en matière économique. Il s’agit, a-t-il expliqué, d’accélérer le développement économique du Cameroun; surtout, faire passer à l’acte les investisseurs internationaux, les investisseurs financiers ou industriels qui viendraient porter des projets de développement sur l’agriculture, les matières premières et sur l’industrie au Cameroun.

 

Stéphane Fouks reçu en audience par Paul Biya, mardi 29 septembre 2015 au Palais de l’Unité à Yaoundé

Stéphane Fouks entend ainsi renouveler une expérience qui a connu un succès éclatant en son temps. Il s’agit en l’occurrence de la Conférence Africa 21 organisée par le Cameroun, dans le but «de remettre l’Afrique sur l’agenda des investisseurs internationaux». Cela est une réalité aujourd’hui s’est-il réjouit. Cette phase achevée, il s’agit d’aller au-delà.

L’hôte du Chef de l’Etat pense que la rencontre annoncée à Yaoundé au printemps prochain, pourrait constituer une occasion rêvée pour exposer le potentiel dont regorge le Cameroun, à savoir: «une stabilité rare dans la région, une économie diversifiée qui résiste mieux à la chute des prix des matières premières et du pétrole, une population jeune, éduquée, dynamique, et une bonne consommation intérieure.»