Le Cameroun honoré dans la Lutte contre les filarioses

Le centre camerounais de recherche vient de recevoir le prix scientifique de la Banque islamique de développement.

Une soirée de gala pour un prix scientifique. L’heure était à la fête vendredi dernier à Yaoundé. L’équipe du Pr Joseph Kamgno, directeur du Centre de recherche sur les filarioses et autres maladies tropicales qui a reçu récemment le prix 2015 pour la science et la technologie par la Banque islamique de développement (BID), a tenu à marquer les esprits. Ce à travers une soirée commémorative à l’hôtel Hilton de Yaoundé. Y prenaient part, les ministres de la Santé publique, André Mama Fouda, de la Communication, Issa Tchiroma Bakari, l’ambassadeur itinérant  Roger Milla ainsi que plusieurs personnalités de la crème universitaire.

Le Centre de recherche sur les filarioses et autres maladies tropicales a, en effet, été distingué par la BID pour sa remarquable contribution au développement socio-économique du Cameroun. « Il a été primé dans le cadre des travaux et recherches qu’il mène sur les filarioses et les maladies tropicales afin que des solutions soient trouvées pour éradiquer l’onchocercose et la filariose lymphatique. Nous nous félicitons surtout de la dernière trouvaille, à savoir le test de dépistage rapide qui permet de traiter le patient dès qu’il est dépisté », a confié le Minsanté. Cette prouesse vient réconforter les recherches de l’équipe du Pr Joseph Kamgno dans la mesure où certaines localités du pays à l’exemple d’Okola ont longtemps souffert de ces maladies. Cette distinction est, selon le Pr Joseph Kamgno, « la plus-value  du Cameroun. C’est le pays qui a gagné et j’en suis heureux ». Le prix pour la science et la technologie de la BID récompense les pays pour leur contribution au développement socio-économique.