camernews-mondial

Le blogue d’Enganche : Mon onze pour le mondial

Le blogue d’Enganche : Mon onze pour le mondial

Après une retraite bien méritée, le blogue reprend de plus bel avec entre autre l’événement mondial qui va se mettre en branle dans quelques semaines. Les sélectionneurs nationaux ont commencé à dévoiler la liste de leurs sélectionnés. Volker Finke, le titulaire du Cameroun, devrait dévoiler la sienne avant mardi prochain. En attendant, je vais étaler mon onze de départ pour les matches. Ce classement est basé sur mes observations des championnats européens tout au long de la saison.

Mes critères de sélection sont basés sur un amalgame de la performance, de l’impact et de la constance de chaque joueur au sein de son équipe.

Même si la saison n’est pas encore terminée partout, le maximum de matches restant à jouer étant de deux ou trois, au vu de l’imminence de la coupe du monde, c’est donc un bon moment pour faire un premier bilan avant de se plonger dans l’ambiance de l’évènement sportif le plus populaire au monde.

Gardien de but :

Charles Itanje

Faute de concurrence, il est retenu de facto. Même s’il n’a pas connu une superbe saison en Turquie, il a cependant été omniprésent.

Défense

Allan Nyom – Nicolas Nkoulou – Joel Matip – Henri Bedimo

Henri Bédimo sera sans doute élu meilleur latéral gauche du championnat français de Ligue 1 une fois de plus puisqu’il a été étincelant tout au long de la saison, très solide défensivement et toujours prêt à se porter vers l’avant.

La saison de Nicolas NKoulou n’a pas été aussi bonne que la précédente, on l’a senti un peu nerveux et pas aussi engagé, ce qui a même poussé certains à se demander si ce n’était pas la saison de trop pour lui à Marseille. Cependant, je lui donne la préférence au dépend d’Aurelien Chedjou qui a été trop inconstant avec Galatasaray.

Malgré un début de saison poussif, Schalke et Joel Matip ont su se reprendre et sont maintenant quasi sûrs de disputer la ligue des champions. Sobre et efficace, Joel a connu une saison plus que solide dans l’ensemble.

Cristiano Ronaldo, Neymar, Arda Turan, Pedro Rodriguez et autres font partie des clients qu’a eu à gérer Allan Nyom durant cette saison en Liga, Il faut dire qu’il s’en est pas mal tiré surtout à domicile, avec comme bonus une victoire mémorable sur le FC Barcelone lors de la 33ème journée du championnat. Aujourd’hui Grenade a son destin en main en ce qui concerne le maintien.

Milieu de Terrain

Vacant – Mbia – Makoun – Choupo-Moting

Le poste de milieu de couloir droit a été laissé vacant puisque les performances à ce poste n’ont pas été à la hauteur. Edgard Salli, Benjamin Moukandjo, Axel Ngando pourraient tous le réclamer, cependant puisque que tous évoluent en division 2 en France, j’ai décidé de ne sélectionner que des joueurs évoluant en division d’élite. En plus déplacer un avant-centre ou un milieu axial à ce poste ne m’a pas semblé judicieux car ses performances n’auront pas été évaluées à ce poste.

Après son retour de blessure il y a quelques mois, Stéphane Mbia est devenu la pièce maitresse du FC Séville. Le symbole de cette transformation est le but qu’il inscrit dans les arrêts de jeu à Valence pour propulser son club en Europa League. Prêté par QPR, Mbia a trouvé en Espagne une plateforme propice à son épanouissement surtout à son poste préféré de milieu de terrain. Son match référence cette saison est sans doute la victoire sur le Real Madrid où il a dominé l’entrejeu de par sa ténacité, son calme et sa technique.

Bien que perdant Malheureux de la coupe de France, Jean II Makoun peut mettre à son actif la qualité de ses performance tout au long de la saison avec Rennes. Contrairement à Mbia, son jeu est plus sobre, plus discret mais pas moins efficace. Il bouche les trous autant bien en défense qu’en attaque, une qualité rare et recherchée.

Choupo Moting est le seul milieu de terrain à vocation offensive que je retiens pour ce onze. Okazaki en état de grâce et très remuant à la pointe de l’attaque de Mayence, Choupo a dû se contenter d’une place sur le côté gauche de l’attaque/milieu durant la majeure partie de la saison et il a su en tirer le maximum s’appuyant sur son aisance technique, sa pointe de vitesse, ses déplacements intelligents et sa bonne lecture du jeu.

Attaque

Vincent Aboubakar – Samuel Eto’o

De par ses performances, Vincent aboubakar est sans doute le professionnel camerounais qui a le plus montré durant cette saison, il a été sans aucun doute la révélation de la ligue 1 française et figurera sûrement dans son Onze officiel. Il marie très bien puissance et finesse, adresse et fougue. Avec 16 buts inscrits à date, seul Zlatan Ibrahimovich en a marqué plus.

Recruté pour un an comme roue de secours en attaque en début de saison, le capitaine des lions est très vite devenu l’attaquant numéro 1 des blues de Chelsea, ceci grâce à ses performances lors des tops matchs et de la bonne chimie qui existe entre lui et les milieux offensifs londoniens notamment Hazard et Willian.

 

camernews-mondial

camernews-mondial