L’ARMÉE AURAIT TUÉ 400 COMBATTANTS DE BOKO HARAM

L’ARMÉE AURAIT TUÉ 400 COMBATTANTS DE BOKO HARAM

Au moins 400 membres de la secte islamiste nigériane Boko Haram auraient été tués dans des tirs d’artillerie de l’armée camerounaise jeudi dans le nord du Cameroun, au lendemain d’une attaque où environ 116 de ces jihadistes avaient déjà été déclarés morts, révèle un bilan communiqué vendredi à Xinhua par des sources sécuritaires dans la région.

L’armée camerounaise s’est lancée jeudi dans une offensive par des tirs d’artillerie contre les positions « ennemies », de l’autre côté de la frontière, après avoir eu un violent combat de six heure la veille et repoussé l’attaque de Boko Haram contre Amchidé et Limani, deux localités de la région de l’Extrême-Nord, limitrophes du Nigeria et devenues des cibles privilégiées de tels actes de cette organisation terroriste sur le sol camerounais.

 

camernews-BIR

camernews-BIR