Lancement du forfait internet IROKO+ au Cameroun

IROKO+, filiale du groupe CANAL+, et ORANGE, annoncent ce jour le lancement du forfait internet IROKO+ au Cameroun. L’offre garantira pour 200 FCFA (environ 30 centimes d’euro) un accès pendant 24h au catalogue d’IROKO+ et 300 Mo de data.

La conférence de presse a eu pour cadre la salle CANAL OLYMPIA de Douala. IROKO+, filiale du groupe CANAL+, a annoncé en partenariat avec Orange, le lancement d’une offre qui couplera SVOD et data. C’est la première fois en Afrique subsaharienne francophone qu’un opérateur de télécommunications s’associe avec un éditeur de films et séries. Pour 200 FCFA (prix promotionnel prévu pour le lancement), les clients auront accès pendant 24h au service IROKO+ pour visionner plus de 2500 heures de programmes accessibles hors connexion pendant sept jours, ainsi que 250 Mo pour télécharger les films et séries IROKO+ de leur choix et 50 Mo pour naviguer sur internet.

Avec ce partenariat, Orange et IROKO+ comptent mettre à disposition du marché une offre adaptée aux attentes des consommateurs ainsi qu’au contexte technologique et ambitionnent de répondre aux besoins de plus de 23 millions d’habitants dont plusieurs milliers ont désormais les moyens de souscrire à des offres internet.

Lancé en août 2016, le service IROKO+ est distribué dans les boutiques CANAL+ et via les opérateurs de mobile money. Il comptabilise déjà plus de 50 000 inscriptions à l’application. Avec un catalogue de plus de 2500 heures, IROKO+ s’impose sur le marché de la SVOD en Afrique francophone. Disponible via PlayStore (Android), le service propose des vidéos hyper-compressées et rendues accessibles grâce au mode hors-connexion. Les séries et films proposés répondent aux attentes et aux goûts actuels, avec principalement des productions issues de Nollywood, mais également ivoiriennes, sénégalaises, ainsi que des télénovelas. Parmi elles, les séries à succès Le journal de Jenifa (Nigeria), L’ivresse de l’amour (Mexique) ou Tundu Wundu (Sénégal).

IROKO+ et ORANGE envisagent d’étendre leur partenariat à d’autres pays de la zone comme la Côte d’Ivoire, le Sénégal ou le Mali.