LA SOCIÉTÉ GÉNÉRALE CAMEROUN S’ENGAGE DANS UNE NOUVELLE PLATEFORME DE MARQUE AVEC SES CLIENTS.

Sur les starting-blocks vers son avenir, son nouveau concept « c’est vous l’avenir » a été décliné à la presse et aux partenaires à Douala.

C’est vous l’avenir

C’est un engagement que prend la banque après plusieurs transformations depuis 1963. Autour de la Directrice Générale, Tout le staff dirigeant était présent, pour rassurer : « nous avons fait du chemin depuis notre implantation au Cameroun ». Il était temps de passer à une nouvelle étape face à un monde en perpétuelle mutation. Il s’agit comme l’a indiqué la Directrice générale du lancement officiel de la nouvelle plateforme de marque « C’est vous l’avenir ». Une plateforme qui revêt plusieurs aspects qui constituent « un engagement à rester plus prêt du marché Camerounais avec qui nous sommes en partenariat depuis plus de 50 ans »

Promouvoir l’esprit d’entreprenariat

[InArticle]

Il s’agite d’abord et avant tout des clients de la banque, particuliers, jeunes ou plus âgés, actifs ou retraités, commerçants, entrepreneurs, artisans…Dans la dynamique « c’est vous l’avenir », la société générale Cameroun donne la possibilité de rêver pour construire l’avenir en mettant son énergie et son expertise pour accompagner leurs idées en imaginant des solutions pertinentes à leurs projets de développement. Et puis surtout, par sa digitalisation multiservices, la banque s’ouvre davantage au grand public et Propose aux personnes en fonction de leurs réalités un canal adapté « Cela veut dire que nous proposons derrière des offres des produits et des services qui sont reconstruits aves des personnes qui sont ciblées par ces offres »

Accompagner les clients

Que peut-on y attendre ? La banque rassure : « Nous avons des personnels qualifiés qui comprennent et qui se mettent à la place du client et qui sont capables d’être des vrais avocats et des défenseurs du client » Et puis, Derrière le concept c’est vous l’avenir, « Nous proposons un changement dans notre façon d’être, un changement dans notre façon de faire et changement dans notre façon d’accompagner les groupes intégrés dans les réalités de notre pays ».