La Mode revisitée … l’Afrique fait son bout de chemin.

Vous dites même que c’est quoi ?? C’est koita le vin de palme [c’est ce que j’ai répondu à mon ami avant de lui dire de s’asseoir et de m’écouter.]

Fashion Week, comme le nom l’indique si bien n’est-ce pas ! C’est la semaine fashion de la mode coté habillement, la semaine où les plus belle tenues, aussi excentrique et originale soient elles, sont portées, arborées et exposées comme les tableaux de Picasso pour mettre en valeur le chic et le beau ; Je crois c’est clair, n’est-ce pas ?

A la base elle a lieu 2 fois par an, et principalement dans 4 grandes villes de la mode : Paris, New York, Milan et Londres. Elle est dédiée à la Haute Couture et au Prêt-à-porter ; Ainsi les grandes maisons de couture et les grandes marques de l’industrie de l’habillement offrent, aux yeux du monde et surtout des passionnés et agents de la mode, des défilés présentant des collections qui seront exposées en vitrines quelques mois plus tard. Ils dévoilent le style à venir, une sorte d’avant-gout pour les « addicts fashionistas ».

Au fil des années, depuis près de 50 ans, la Fashion Week est devenue un évènement de renommée internationale et très pris au sérieux. La mode étant très évoluant, depuis peu elle s’est imprégnée du style africain, partant du tissus même et en passant par des accessoires ‘Africanisés’ si on peut dire. Le marché international de la mode s’intéressant peu ou mal au travail des créateurs afro, c’est l’occasion pour ces vaillants designers et couturiers, longtemps restés en marge, d’exprimer leur talent en valorisant la culture et le style vestimentaire africain. Naissent ainsi les « African Fashion Week » avec pour but de  donner un peu de visibilité à la mode africaine, largement délaissée par l’autre fashion week. Elles suivent le rythme de celles-ci, mais souvent légèrement décalées en temps, dans plusieurs pays du monde.

L’une de celle qui fait beaucoup parler d’elle est la Black Fashion Week, dont la première édition a eu lieu à Paris en octobre 2012. Événement parrainé par le célèbre Youssou N’Dour, ministre de la culture au Sénégal, et imaginé par une styliste sénégalaise du nom d’Adama Ndiaye, vivant à Los Angeles et fondatrice il y a une dizaine d’année de la semaine de la mode à Dakar, créatrice de la marque ‘Adama Paris’. Ce fut 3 magnifiques soirées de défilé et d’exposition du potentiel Afro et de sa touche personnelle dans la mode en générale et dans la haute couture en particulier.

Après avoir posé ses valises à Paris en automne dernier, l’évènement s’est installé au Canada. Ce mois de Mai 2013, c’est donc à Montréal, la ville la plus multiculturelle de Québec que la styliste sénégalaise est allée promouvoir la « mode noire ».
Une douzaine de designer (créateurs du Cameroun, du Royaume-Uni, de Mozambique, de la France, du Mali, de l’Angola et d’autres pays), dotée de grande qualité et créativité, sélectionnée particulièrement parmi plusieurs, a pu montrer leur savoir-faire de la façon la plus chic au monde à travers le Canada. Les tendances et innovations de la culture noire ont été ainsi mise en avant, le tout dans une grande originalité. (Faut bien se démarquer, n’est-ce pas les letchois?)
On a noté ainsi la présentation de 3 catégories de la mode afro-caribéenne 2013, soit JUST FashionONLY Men etLIMITED Edition.
Tout le monde était sur son 31, voir même son 32 pour vivre l’évènement en live, c’était hot. Ne vous inquiétez pas, en bon letchois de mon état, je vous ai valablement représenté.

La Black Fashion Week de Montréal c’était le SHOW à ne pas manquer. Si vous l’avez loupé, ce n’est pas bien grave, les prochaines tournées sont déjà fixées : Paris en octobre et après on va à Bahia, la ville noire du Brésil en novembre, puis enchaînement avec Genève à la fin de l’année.

Soyez clean, soyez fashion, soyez chic, et n’oubliez surtout pas les Letchois, le style ce n’est pas eux, le style c’est Vous, le style c’est Toi, ton style c’est Ta Personnalité, c’est Toi qui la défini et c’est Toi qui la vis.