La « Mbere star » donne du rythme

Dally Haoua, chanteuse et adjudant-chef de gendarmerie, a présenté son nouvel album le 28 août dernier à Yaoundé.

C’est avec une salve d’applaudissements qu’a été accueilli le 28 août dernier au stade de hand ball du camp Yeyap à Yaoundé, le nouvel album de Dally Haoua. Celle que ses collègues ont surnommé la « Mbere star » a su conquérir une fois de plus son public avec le titre-phare de son nouvel opus, « Ne me teste pas ». Dans un rythme de chants et danses  masa’a et mandara propre aux cultures de la région septentrionale, l’artiste parle des agressions que subissent les habitants de cette partie du territoire. « Cette chanson a été initiée dans l’objectif d’intimider l’ennemi, de rehausser le moral des troupes au front et de soutenir les jeunes orphelins de Kolofata », a expliqué Dally Haoua. Dans cette initiative, l’idée de collaborer avec la Nation n’est pas en reste. D’ailleurs, le thème de la présentation de cet album : « Forces de défense en synergie avec la Nation camerounaise », le montre à suffisance.

Dally Haoua, par ailleurs, adjudant-chef de gendarmerie, commence sa carrière au Collège protestant de Ngaoundéré dans le groupe « Gospel single ». Quelques années plus tard, elle intègre l’escadron musique au Camp Yeyap à Yaoundé.  En 2006, elle sort son premier album dont le titre-phare est « Mariage précoce ».