La Ligue camerounaise des consommateurs compte réclamer 100 millions de francs CFA à Orange

L’annonce a été faite lors d’une réunion dudit organe tenue ce 19 octobre à Yaoundé.

La Ligue camerounaise des consommateurs a annoncé son intention de réclamer la somme de 100 millions de francs CFA à l’entreprise Orange Cameroun, suite aux perturbations enregistrées sur son réseau au cours de ces dernières semaines. Les raisons de cette revendication ont été exposées aux médias au cours d’une réunion de l’association organisée en son siège ce 19 octobre 2017.

Au terme de ce meeting, Delor Magellan Kamseu Kamgaing a expliqué que « cette réunion avait pour but de rassembler les consommateurs victimes d’Orange, et de prendre leurs préoccupations par rapport à la réparation du préjudice subi. Il en a découlé que les consommateurs victimes souhaitent qu’Orange puisse réparer le préjudice à hauteur de 100 millions de francs CFA ».

Le président de la Ligue camerounaise des consommateurs juge d’ailleurs la somme dérisoire, au vu des recettes de l’entreprise. « C’est un montant passable et acceptable, parce que 100 millions, ce n’est même pas la recette d’une heure chez orange », a-t-il ajouté.

Le président de la Ligue camerounaise des consommateurs, qui compte saisir Orange Cameroun « amicalement et fraternellement », estime ne pas être en guerre avec l’opérateur. « Nous restons clients d’Orange pour l’instant. Nous allons entamer cette procédure du dialogue et espérons avoir des réponses satisfaisantes », affirme-il.

Dans une précédente interview, Delor Magellan Kamseu Kamgaing avait affirmé que la Ligue camerounaise des consommateurs allait contraindre l’opérateur Orange à dédommager les victimes du préjudice causé par les interruptions du réseau d’Orange Cameroun.

En rappel, le réseau d’Orange Cameroun a connu de fortes perturbations au cours des deux dernières semaines. L’entreprise a affirmé que Camtel lui avait abusivement coupé l’accès à la fibre optique. L’opérateur pubic, quant à lui, réclamait le règlement d’une facture datant d’avril 2017, et qui s’élevait à 1,6 milliard de francs CFA. Après plusieurs contestations, Orange a finalement payé cette facture, et le réseau est revenu à la normale.