Jeux de la solidarité islamique: les Lions espoirs en Azerbaïdjan

21 des 23 joueurs retenus par le sélectionneur Richard Towa sont arrivés sur le site de la compétition lundi dernier.

Pas facile de les avoir tous de façon continue pendant le stage pour cause de championnat. Mais  23 joueurs ont été retenus  pour la IVe édition des Jeux de la solidarité islamique de Baku en Azerbaïdjan. Richard Towa, le sélectionneur des Lions de moins de 23 ans (Espoirs) et 21 de ses protégés, ont quitté le Cameroun lundi dernier, 1er mai, sans le gardien de but de Coton Sport, Simon Medjo Omossola et son coéquipier Fabril Kaou, défenseur. Ces derniers, ont été retenus par leur club, pour cause de Ligue des champions africaine. Mais, après négociations, ont pu être libérés et rejoindront leurs coéquipiers d’après le Team Press Officer, Boney Philippe. « Il n’a pas été facile de ménager ces enfants qui étaient avec leurs clubs le dimanche, le lundi, le mardi, le mercredi… Nous sommes contents de les avoir gardés en forme. Mes adjoints ont réussi à les maintenir à un très bon niveau », se réjouit Richard Towa. A Baku, les Espoirs camerounais évolueront dans le groupe A avec le pays organisateur, l’Azerbaïdjan, l’Arabie saoudite et le Maroc.
L’équipe a entamé la préparation pour cette compétition le 27 mars dernier au Centre technique de la Fédération camerounaise de football. Avec une série de matchs amicaux contre des équipes locales dans les jambes, les matchs de championnat pour les joueurs utilisés en clubs et plusieurs bonnes idées, il espère aller très loin. La compétition débutera pour les Lions Espoirs  le 8 mai contre  le pays hôte. En guise de sparring-partner, une équipe locale sera face aux coéquipiers d’Olivier Mbaizo, le 5 mai prochain. Les joueurs disent avoir gagné en volume de jeu, et être prêts sur le plan athlétique, maîtrisent les enjeux de la compétition et sont mentalement prêts. Au regard des difficultés de la préparation, le vœu ardent du groupe, est de décrocher le trophée de ce tournoi de football.