camernews-jeux

Jeux africains : Les Lionnes au rabais ?

Jeux africains : Les Lionnes au rabais ?

Carl Enow Ngachu, le sélectionneur des Lionnes Indomptables, s’est très vite rendu compte que son travail de préparation pour le match retour du 11 avril prochain contre l’Ethiopie va prendre un coup. Il a activé son plan B. Et ce n’est pas la première fois qu’il le fait. Tout son effectif, y compris les joueuses professionnelles étaient encore à Yaoundé depuis le 22 mars dernier où l’équipe est revenue d’Addis-Abeba et en attente de la mise en stage programmé pour jeudi dernier.

Selon nos informations, seul le coordonnateur des équipes nationales, Pierre Claver Oyono devrait débloquer cette situation, en mettant les Lionnes en stage. Mais, il se trouve depuis plus d’une semaine en Asie avec les Lions Indomptables dans leur tournée asiatique. L’entraîneur national a pris alors l’initiative de regrouper les joueuses pour un stage dit externe.

Samedi dernier les Lionnes étaient sur les hauteurs du Mont Fébé pour une séance de footing. Dimanche, elles se sont entraînées sur le terrain du centre technique de la Fécafoot au quartier Odza. Et comme ce terrain est hyper sollicité, Enow Ngachu a choisi de travailler avec « ses filles » matinalement, à partir de 6H ; comme ce lundi matin.

Sauf que de prime abord, le visiteur qui est à distance peut penser à tout sauf à une équipe nationale de football, avec la disparité de marques et couleurs dans les équipements.

Et l’on peut de près reconnaître des joueuses comme Annette Flore Ngo Ndom, la gardienne de buts, Christine Manie, la capitaine, Falone Meffometou, Michèle Ngono Mani, Marie Aurèle Awona ; bref toute la grande équipe à quelques exceptions près (Gaëlle Enganamouit, Francine Zouga et Edjanguè Siliki, retenues encore en club en Europe).

Elles sont au total 25 à cette séance d’entraînement portant sur un travail analytique basé sur les frappes de balles en différentes situations de jeu ; le terrain étant divisé en deux parties, avec de buts dans le sens de la largeur. Ensuite, il y a eu le travail en zone de jeu sur toute la surface du terrain, à onze contre onze.

Le staff technique paye des primes ?

L’autre image marquante aura été celle de la fin de cette séance d’entraînement. La prise en main de fin terminée, un petit mouvement s’est créé autour d’Enow Ngachu. Discrètement, il était en train de glisser quelques billets de Cfa aux joueuses. Bernadette Anong, son adjointe, faisait le même geste à celles qui l’ont entouré. Il s’agit là, visiblement de l’argent destiné au taxi pour les joueuses. L’eau minérale à cette séance d’entraînement était utilisée avec parcimonie. « Ce sont des bouteilles d’eau que nous avons gardées avant le départ pour l’Ethiopie », nous a soufflé un membre du staff. D’où viendra alors l’eau minérale pour la séance d’entraînement de ce mardi ? « On va se débrouiller  », nous a-t-on répondu.

 

camernews-jeux

camernews-jeux