Jessica Ngoua Nseme :En route pour Miss monde

La jeune femme de 24 ans représentera le Cameroun à ce prestigieux concours international de beauté prévu le 19 décembre 2015 en Chine.

Le rêve se poursuit pour Jessica Ngoua Nseme. Après son sacre à l’élection Miss Cameroun en juillet dernier, la jeune femme de 24 ans défilera le 19 décembre prochain au Beauty Crown Grand Theater de Sanya, en Chine, où se tient la 65e élection de Miss monde 2015. Elle y représentera le Cameroun à ce prestigieux concours international de la beauté. «Je vais faire de mon mieux pour représenter le Cameroun. Nous sommes des lions, on va essayer de bouffer tout le monde», affirme la jeune femme de 24 ans, du haut de son mètre 80. C’est avec un moral d’acier qu’elle prépare donc cette compétition depuis plusieurs semaines. «Je suis dans un état d’esprit de vainqueur, de battante. Je vais à Miss monde en soldat. Je vais représenter le Cameroun et il faudrait qu’à mon retour, tout le monde soit le plus fier possible», ajoute-t-elle, une lueur déterminée dans le regard.

De la détermination, il lui en faudrait en effet, car elles seront quelque 111 candidates à espérer décrocher l’écharpe détenue depuis un an par Rolene Strass, la Miss Afrique du Sud 2014. Mais avant de s’envoler pour l’empire du Milieu – elle quitte le Cameroun le 19 novembre prochain-, «la plus belle femme du Cameroun» a rendu une visite de courtoisie hier au ministre des Arts et de la Culture (Minac), Narcisse Mouelle Kombi. Elle était accompagnée par des membres du Comité d’organisation de Miss Cameroun (Comica), dont la présidente Ingrid Solange Amougou. «Cette rencontre avait pour but de présenter officiellement la Miss et le Comité au nouveau ministre, et de lui faire part de nos projets», a confié Jessica Ngoua Nseme, au sortir de l’audience avec le Minac.

Preuves

Il était surtout question de «solliciter le soutien du ministère pour accompagner le Comica et Miss Cameroun à l’élection Miss monde 2015 et dans tout ce que nous pouvons entreprendre», selon la reine de beauté camerounaise, étudiante en master communication événementielle et publicitaire à l’Université de Douala. Des doléances auxquelles Narcisse Mouelle Kombi a promis d’apporter «une attention bienveillante.»  «Le Minac accordera une attention particulière à tout ce qui permet de valoriser le génie camerounais, de porter haut les témoins de notre pays sur la scène internationale tant il est vrai que la culture est un vecteur de rayonnement international d’un pays. Miss Cameroun est l’ambassadrice de la beauté, de l’élégance, de l’éloquence et de l’intelligence», a déclaré le ministre.

Selon Narcisse Mouelle Kobi, le département ministériel dont il a la charge depuis le 2 octobre dernier s’est engagé à accompagner un certain nombre d’initiatives qui ont fait leurs preuves. «Et Miss Cameroun a fait ses preuves», dit-il. «Depuis trois ans que le Cameroun envoie la Miss à Miss monde, c’est la première fois qu’on a ce genre d’onction. Nous sommes très honorés et nous souhaitons que la Miss porte très haut le flambeau du Cameroun et qu’elle fasse rayonner la culture camerounaise à Miss monde», espère Ingrid Solange Amougou. Mais pour cela, Jessica Ngoua Nseme devra faire mieux que Miss Cameroun 2014, Larissa Ngangoum, qui n’avait pas été retenue parmi les 25 finalistes l’année dernière à Londres (Angleterre).