camernews-insecurite

Insécurité – Justice populaire: Un bandit brûlé vif au quartier Etoug-Ebe

Insécurité – Justice populaire: Un bandit brûlé vif au quartier Etoug-Ebe

Le malfaiteur a été appréhendé alors qu’il essayait de demarrer sa motocyclette.

Ce Jeudi 09 octobre 2014, autour de 20 heures 30 minutes, un bandit a été brûlé vif à la Montée du centre des handicapés d’Etoug-Ebe, plus précisément en face du groupe scolaire bilingue des prés. Un témoin oculaire de la scène raconte les circonstances du drame: « Les bandits étaient deux. Ils opéraient ensemble sur une moto, c’est le conducteur qui a été brûlé. En effet, les deux bandits avaient tous les deux réussi à casser le pare-brise de la voiture d’un Monsieur et d’y voler une mallette d’argent. Après leur coup et alors que l’alerte avait été donnée, celui qui était derrière la moto a pris la poudre d’escampette. Son complice qui se trouvait juste derrière lui a couru jusqu’à la moto, le temps d’enfourcher son engin, il a été arrêté par les jeunes du groupe d’auto défense du quartier. Il se trouve qu’après leur forfait, celui qui a été brûlé vif avait également arraché le téléphone portable d’une dame. »
Selon des indiscrétions puisées sur les lieux, le bandit a été brûlé par l’essence contenue dans son engin, après avoir été copieusement bastonné.

 

camernews-insecurite

camernews-insecurite